Le professeur Muyembe préconise l’utilisation de la Chloroquine contre le Covid-19 en RDC

Le professeur Muyembe préconise l’utilisation de la Chloroquine contre le Covid-19 en RDC

Jean-Jacques Muyembe, Directeur général de l’Institut National de Recherche Biomédicale (INRB), et coordonateur de la cellule technique de lutte contre la maladie à coronavirus, a tenu une conférence de presse ce mardi sur l’évolution de cette pandémie en RDC. Il a notamment évoqué le traitement. « Le Covid-19 n’a pas de traitement. Partout au monde les chercheurs ne font qu’essayer différents médicaments. Il n’y a pas un traitement spécifique jusque-là. La Chroloroquine fait partie du schéma que nous utilisons comme beaucoup de chercheurs. C’est un médicament qui lutte contre le paludisme. Mais l’OMS l’avait déclassée depuis plus de 30 ans pour...

Semaines & Rubriques au Top

Arts & Culture

Le célèbre saxophoniste Manu Dibango est mort des suites du Covid-19

Le célèbre saxophoniste Manu Dibango est mort des suites du Covid-19

Manu Dibango, saxophoniste et légende de l’afro-jazz, est décédé des suites du Covid-19 à 86 ans, ce mardi 24mars, a indiqué mardi à l’AFP Thierry Durepaire, gérant des éditions musicales de l’artiste camerounais. L’auteur d’un des plus grands tubes planétaires de la musique world, “Soul Makossa” (1972), est la première célébrité mondiale à décéder des suites d’une contamination au coronavirus. « Il est décédé au petit matin, dans un hôpital de la région parisienne », a indiqué M. Durepaire à l’AFP. « Les obsèques auront lieu dans la stricte intimité familiale, et un hommage lui sera rendu ultérieurement dès que possible », peut-on lire sur...

Economie

Coronavirus : la BCC encourage l’utilisation de la monnaie électronique et scripturale

Coronavirus : la BCC encourage l’utilisation de la monnaie électronique et scripturale

Dans un communiqué publié mardi 24 mars, la Banque centrale du Congo (BCC) compte sur l’utilisation de la monnaie électronique et scripturale, par les entreprises et services publics, en vue du règlement des factures ainsi que du paiement des taxes et impôts. Selon la BCC, cette pratique permettrait d’atténuer l’impact négatif de la pandémie du COVID-19 sur l’économie congolaise. La Banque annonce aussi poursuivre la fourniture de la liquidité aux banques de manière à leur permettre de réaliser aisément les services bancaires attendus d’elles, la baisse du taux directeur de 9,0% à 7,5% dans le souci de réduire le cout du crédit,...