En réaction à l’évasion à Kangbayi, Véranda Mutsanga décrète une série de villes mortes

En réaction à l’évasion à Kangbayi, Véranda Mutsanga décrète une série de villes mortes

L’évasion de plus de 1000 détenus à la prison de Beni Kangbayi continue à défrayer la chronique au sein de la classe politique et sociale de la ville de Beni (Nord-Kivu). Après multiples réactions des acteurs politiques à travers la province le groupe de pression Véranda Mutsanga sort aussi de son silence. Pour ce groupe de pression, la libération des prisonniers de Kangbayi est une preuve que les autorités seraient complices des malheurs des Beniciens « personnes ne peut comprendre comment une région hautement surmilitarisée avec plus de 21.000 militaires selon la source officielle, qu’une prison regorgeant les présumés ADF qui...

Tshisekedi annonce des consultations pour créer une union sacrée de la Nation

Tshisekedi annonce des consultations pour créer une union sacrée de la Nation

Le chef de l’État congolais, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo vient de s’adresser à la nation comme annoncé par un communiqué de son directeur de cabinet intérimaire. Dans son allocution de 6 minutes, le chef de l’Etat congolais a annoncé le début des consultations pour cimenter la cohésion nationale qu’il a appelé union sacrée de la nation. « J’ai décidé d’entamer, dès la semaine prochaine, une série de contacts visant à consulter les acteurs politiques avec différents acteurs et ensembles représentatifs du pays pour créer une union sacrée de la nation ». Sur un ton grave, Félix Tshisekedi a décrit ce vendredi soir...

Meschack Elia va enrichir le TP Mazembe de 527 000 euros

Meschack Elia va enrichir le TP Mazembe de 527 000 euros

L’ailier Elia Meschak va continuer à enrichir son ancien club du TP Mazembe, et cette fois le pactole est de 527 000 euros ! En effet, mardi 13 octobre dernier, la Chambre de résolution des litiges de la FIFA a rendu son verdict et sanctionné Meschack Elia et son nouveau club des Young Boys de Berne pour rupture abusive de contrat. D’après la Fédération congolaise de football (FECOFA), les deux parties vont devoir verser la somme de 617 365 dollars (environ 527 000 euros) à l’ex-club de l’ailier, le TP Mazembe, à titre de dédommagement. Fin de feuilleton C’est donc là le...




Semaines & Rubriques au Top

Affrontements entre FARDC et milice CODECO près de Bunia

Affrontements entre FARDC et milice CODECO près de Bunia

Des violents affrontements ont opposé les FARDC et une faction de la milice CODECO vers Kijogo et Fichama à la périphérie de Bunia, samedi 24 octobre. Des détonations d’armes lourdes ont été entendues dans la ville, provoquant un déplacement massif de la population à Fêlé et une partie du quartier Kindia. Selon le porte-parole de l’armée en Ituri, les opérations sont en cours pour neutraliser cette faction réfractaire au processus de paix. Des sources concordantes rapportent que ces miliciens ont attaqué samedi matin deux positions FARDC non loin de la ville. Aussitôt, l’armée a renforcé son dispositif pour traquer ces...

Arts & Culture

Watanabe dévoile les couleurs de « TSM » avec un single

Watanabe dévoile les couleurs de « TSM » avec un single

Le deuxième album solo « Mi-ange, mi-démon. Tout simplement moi » du chanteur Rd-congolais Héritier Watanabe est fin prêt. Pour baliser sa sortie, avec son équipe, il a décidé de mettre le vin dans la bouche des mélomanes avec un single. Baptisé « Désolé », ce morceau sera disponible sur toutes les plateformes digitales dédiées à la musique, ce mardi 20 octobre 2020. L’annonce de la sortie de ce titre a été faite le dimanche 11 octobre dans la soirée sur les réseaux sociaux par Héritier qui est produit par le label Ubouo Music. « Au bout de la patience,...

Economie

Liquidation forcée de la BIAC : La BCC viole-t-elle la loi bancaire ?

Liquidation forcée de la BIAC : La BCC viole-t-elle la loi bancaire ?

La Banque Centrale du Congo (BCC) a échoué à redresser la BIAC qui était sous son administration provisoire depuis 2016. Au lieu de procéder à la liquidation forcée, elle doit remettre le compte de la Banque Internationale pour l’Afrique au Congo (BIAC) au niveau de 2016 et laisser les actionnaires liquider leur banque sous sa supervision, conformément à la loi bancaire et les décisions judiciaires. Selon un analyste financier indépendant contacté par Infocongo.net, en mettant la BIAC en liquidation forcée le 09 octobre 2020, la BCC s’oppose à la liquidation volontaire décidée par les actionnaires et confirmée lors de leur...