RDC : le député Jean-Marc Kabund placé sous mandat de dépôt et transféré à la prison centrale de Makala

L’ancien Président ai de l’UDPS et ancien Premier Vice-Président de l’Assemblée nationale Jean-Marc Kabund a été placé mardi sous mandat de dépôt et acheminé sous forte escorte policière à la prison centrale de Makala.

Le désormais Président national du parti Action pour le Changement, qui se situe dans l’opposition au régime en place du Président Félix Tshisekedi, en était aujourd’hui à sa deuxième audition auprès du Procureur général près la Cour de Cassation, qui l’accuse notamment d’offenses au Chef de l’Etat.

Cette mise sous mandat de dépôt intervient alors que le Bureau de l’Assemblée nationale n’a pas encore statué officiellement sur la requête du Procureur sollicitant la levée de ses immunités parlementaires.

 Jean-Marc Kabund, longtemps considéré comme le bras droit du Président Félix Tshisekedi et l’homme-orchestre de la majorité parlementaire de l’union sacrée au pouvoir, était tombé en disgrâce au terme d’un incident routier qui avait opposé sa garde à un membre de la famille du Président Félix Tshisekedi, amenant par la suite son limogeage de la présidence du parti présidentiel et la déchéance de son poste de Vice-Président du Bureau de la Chambre basse.

Le 8 juin dernier, il avait annoncé au cours d’une conférence de presse la création de son propre parti, en tenant au passage des critiques acerbes contre la gouvernance du régime en place. Lire aussi: Assemblée Nationale : Jean-Marc Kabund dédaigne la seconde invitation de Christophe Mboso

Lire :  RDC : rupture des stocks des vaccins anti-Covid-19

Leave a Reply

Your email address will not be published.