Rattrapé par l’âge, Mgr Monsengwo quitte la curie romaine

Le 07 septembre prochain, le Cardinal Laurent Monsengwo Pansinya totalisera 80 ans d’âge et cela signera la fin de son droit d’élire le prochain Pape.

C’est ce que l’on a appris des officines du Vatican à Rome dimanche 01 septembre 2019, après l’annonce de la création de dix nouveaux cardinaux par le Pape François, dont l’Archevêque de Kinshasa, Fridolin Ambongo.

Le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya (D) et son succésseur, Fridolin Amnongo

Cependant, l’ancien archevêque de Kinshasa gardera sa place dans le collège des cardinaux, un titre honorifique à vie.

Crée Cardinal par le Pape Benoît XVI au consistoire du 20 novembre 2010, et membre de la Curie Romaine pour aider le Pape dans la réforme de la Curie Romaine et la révision de la constitution apostolique « Pastor Bonus » avec 7 autres évêques, l’ancien Evêque métropolitain de l’archidiocèse de Kisangani, a passé la plus grande partie de sa pastorale comme Evêque et reste l’un des Evêques noirs les plus influents de sa génération dans l’histoire de l’Eglise catholique romaine, et dans l’histoire politique de la République démocratique du Congo.

Il a été désigné père synodal pour la 3è Assemblée générale extraordinaire du synode des évêques en septembre 2014 sur la famille, en qualité de membre du Conseil ordinaire du synode des évêques.

Un parcours élogieux

Né à Mongobelé le 07 octobre 1939, dans l’actuelle province de Maindombe, ex-Bandundu et ordonné prêtre le 21 décembre 1963, pour le diocèse d’Inongo, le brillant abbé Laurent Monsengwo sera consacré évêque le 04 mai 1980, par le Pape Jean Paul II, et rejoindra l’Archidiocèse de Kisangani en 1988 comme évêque auxiliaire.

En 2007 il est nommé à Kinshasa en remplacement du Cardinal Frédéric Etsou, avant d’être créé Cardinal en 2010. Il se retira en 2018, pour laisser la place à son préféré, un autre baroudeur avec lequel il partage les mêmes fibres Anamongo, Mgr Fridolin Ambongo, l’actuel Archevêque de Kinshasa.

Lire aussi: https://infocongo.net/2019/09/01/mgr-fridolin-ambogo-cardinal/

Il est le premier africain Docteur en écritures saintes et professeurs de Théologie. L’ouvrage « La notion de « Nomos » dans le pentateuque grec » restera son chef d’œuvre.

Il a été aussi très actif dans la vie politique de son pays, la RDC, où il a occupé des postes importants pendant et après la Conférence nationale souveraine, CNS.

In Fide Veritatis, la vérité dans la fidélité, restera sa dévise comme Evêque.

Jacques Kalokola

Leave a Reply

Your email address will not be published.