Le ministre Teddy Lwamba et les partenaires de la RDC

Le ministre des Ressources hydrauliques et de l’Électricité, le Professeur Teddy Lwamba, a reçu en audience, ce mercredi 19 juin 2024, l’ambassadrice du Canada, Mme Maryse Guilbault, ainsi que des délégations de la Banque mondiale et de l’Agence française de développement (AFD).

Le Canada, un partenaire engagé dans l’hydroélectricité

L’ambassadrice du Canada a réaffirmé l’engagement de son pays à soutenir la RDC dans le développement de son potentiel hydroélectrique. « Le Canada possède une expertise unique dans ce domaine et est prêt à la partager avec la RDC », a-t-elle déclaré. « L’objectif est de passer d’une relation d’aide au développement à un partenariat économique et commercial gagnant-gagnant dans le secteur énergétique ».

Martyse Guilbeault, Ambassadrice du Canada en RDC

Des projets concrets pour électrifier les villes de Kabinda, Kisangani et Boma

Les discussions avec la délégation de la Banque mondiale et de l’AFD ont porté sur les projets en cours dans le secteur de l’énergie, notamment l’électrification des villes de Kabinda, Kisangani et Boma.

Kabinda : Un projet de 41 millions d’euros, financé par l’AFD, est en cours d’exécution pour fournir de l’électricité à la ville.

Kisangani : Un projet de réhabilitation de deux barrages hydroélectriques, financé par l’AFD et l’Union européenne, est en cours d’instruction.

Boma : Un projet de 12 millions d’euros est envisagé pour intégrer l’énergie dans un plan de développement urbain durable.

La Banque mondiale réaffirme son soutien au secteur de l’énergie

Le ministre Teddy Lwamba et l’ambassadrice Maryse Guilbeault

Le directeur des opérations de la Banque mondiale pour la RDC, M. Albert Zephin, a souligné l’importance du secteur de l’énergie pour le développement du pays et a réaffirmé le soutien de la Banque mondiale à ce secteur. « Nous avons des investissements et des financements de plus de 700 millions de dollars américains dans ce domaine », a-t-il déclaré.

Lire :  Félix Tshisekedi à Paris : coopération, diplomatie et rencontres

Clôture du projet d’électrification et restructuration du projet « Agri-projet »

M. Zephin a également évoqué la clôture du projet d’électrification qui a permis de connecter plusieurs millions de personnes au réseau électrique congolais. Il a également annoncé la restructuration du projet “Agri-projet“, qui vise à réformer la Société nationale d’électricité (SNEL) et à renforcer les capacités du secteur.

Le ministre Lwamba déterminé à relever les défis

Le ministre Lwamba a prêté une oreille attentive à ses hôtes et a exprimé sa détermination à relever les défis du secteur de l’énergie. Il a salué l’appui des partenaires canadiens, de la Banque mondiale et de l’AFD et a réitéré son engagement à travailler en étroite collaboration avec eux pour améliorer l’accès à l’électricité en RDC.

Ces rencontres illustrent la volonté du gouvernement congolais de développer son potentiel hydroélectrique et d’améliorer l’accès à l’électricité pour sa population. Le soutien des partenaires internationaux est crucial pour la réussite de ces ambitions. Lire aussi : Kolwezi : La 7ème Conférence sur l’électricité prône la diversification des sources d’énergie en RDC – Infocongo

Gel Boumbe