Mission du FONAREV à Beni

Une délégation du Fonds national de réparation des victimes des violences sexuelles liées aux conflits et des victimes des crimes contre la paix et la sécurité de l’humanité (FONAREV) est en mission dans la région de Beni depuis lundi 10 juin. Objectif : identifier les victimes des violences armées qui sévissent dans la région et leur apporter l’aide nécessaire.

Recenser les victimes et les sites de déplacés

Conduite par Nicole Linda Mukanire, cheffe de mission, l’équipe du FONAREV a pour mission de recenser les camps et blocs de déplacés érigés dans le territoire de Beni. Il s’agit également de déterminer le nombre de personnes déplacées sur ces sites et d’évaluer les mesures de sécurité mises en place pour leur protection.

Réparer et accompagner les victimes

Cette identification des sites et des victimes permettra au FONAREV de procéder à la réparation des préjudices subis, que ce soit de manière collective ou individuelle. L’accès à la justice est également un volet important de cette mission, comme l’a souligné Mme Mukanire : « Vous savez que ce n’est pas vraiment facile pour une victime d’avoir accès à la justice dont elle a vraiment besoin ».

Le FONAREV aux côtés des populations déplacées

La cheffe de mission a tenu à rassurer les personnes déplacées quant à l’accompagnement que le FONAREV leur apportera : « nous sommes là pour vous aider et vous accompagner dans tout ce dont vous aurez besoin ».

Cette mission du FONAREV est une étape importante dans le processus de prise en charge des victimes des violences armées à Beni. Elle permettra de leur apporter un soutien concret et de contribuer à la reconstruction de la paix dans la région. Lire aussi : Beni : Massacre de 38 civils par des rebelles ADF à Madiwe – Infocongo

Lire :  Journée internationale de la jeunesse : le parlement des jeunes de Beni sensibilise contre l'insécurité et la Covid-19

Laisser une réponse