Vital Kamerhe dépose sa candidature à la présidence de l'AN

C’est un nouveau chapitre qui s’ouvre dans la course à la présidence de l’Assemblée nationale de la République Démocratique du Congo (RDC). Ce lundi 13 mai, Vital Kamerhe, président de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) et député national, a officiellement déposé sa candidature.

Candidat de l’Union sacrée, mais contestations internes

Investi candidat de la majorité parlementaire, l’Union sacrée pour la Nation (USN), à l’issue des primaires, Vital Kamerhe semble pourtant faire face à des contestations au sein de son propre camp. A quelques heures de la clôture du dépôt des candidatures, un groupe d’élus de la majorité, réunis au sein du collectif “des députés républicains“, s’oppose à certains choix du présidium de l’USN.

Christophe Mboso, Serge Bahati et Caroline Bemba dans le viseur

Les élus contestent notamment les candidatures de Christophe Mboso N’kodia Pwanga au poste de 2ème vice-président, Serge Bahati au poste de Questeur et Caroline Bemba au poste de Questeur adjoint. Ils dénoncent des pratiques clientélistes et népotistes, et un manque de considération pour l’équilibre géopolitique.

Caroline Bemba, Serge Bahati et Christophe Mboso rejetés au Bureau de l'AN
Caroline Bemba, Serge Bahati et Christophe Mboso indésirables au Bureau de l’AN

Fontaine Mangala et Mbusa Nyamwisi entrent en lice pour la 2ème vice-présidence

Cette fronde interne donne lieu à l’émergence de candidatures alternatives au sein de la majorité. C’est le cas de Fontaine Mangala, élu de Kisangani ville (Tshopo) sous la bannière du regroupement politique “Alliance pour l’Avènement d’un Congo Prospère et Grand” (AACPG), qui a annoncé sa candidature au poste de deuxième vice-président de l’Assemblée nationale.

Mbusa Nyamwisi postule aussi pour le poste de 2e vice-président (ph droits tiers)

Aux dernières nouvelles, Mbusa Nyamwisi postule aussi pour le poste de 2e vice-président au bureau définitif. Sa candidature a été déposé ce lundi 13 mai. Il a la bénédiction de la plateforme électorale et politique Alliance des acteurs attachés au peuple (PEP-AAAP) de l’USN.

Lire :  Crue du fleuve Congo : Modeste Mutinga chargé de présenter un plan d'urgence global finalisé

Calendrier serré pour l’élection du bureau définitif

Le calendrier pour l’élection du bureau définitif est serré. La journée de mardi 14 mai sera consacrée à l’examen des dossiers des candidatures. Les listes des candidats retenus seront affichées mercredi 15 mai. La campagne électorale débutera le jeudi 16 mai de 9h à 00h. Enfin, l’audition des messages des candidats et l’élection du bureau définitif auront lieu le samedi 18 mai à partir de 11h.

L’Assemblée nationale à la croisée des chemins

L’installation du bureau définitif marque la fin de la mission du bureau provisoire dirigé par Christophe Mboso N’kodia Pwanga. C’est une étape cruciale pour l’Assemblée nationale, qui doit désormais jouer pleinement son rôle dans l’examen des questions cruciales auxquelles le pays est confronté. Lire aussi : Bureau de l’Assemblée nationale : Les députés républicains rejettent les candidatures de Mboso, Bahati fils et de Caroline Bemba – Infocongo

Laisser une réponse