Constant Mutamba et Christelle Vuanga candidats questeur adjoint à l'AN

Ce lundi 13 mai 2024, les députés nationaux aspirant à intégrer le nouveau bureau définitif de la chambre basse du parlement ont soumis leurs candidatures à l’Assemblée nationale.

Dans la composition de ce bureau, figure le poste de rapporteur adjoint, une fonction spécialement attribuée à l’opposition congolaise, qui a suscité l’intérêt de deux parlementaires de l’opposition.

Dans la lutte pour ce poste, Constant Mutamba, opposant républicain et président de la Dynamique Progressiste Révolutionnaire (DYPRO), a officiellement présenté sa candidature, tout comme Christelle Vuanga, représentante élue de la Funa.

L’importance de la diversité et de l’équilibre des pouvoirs à l’Assemblée nationale est telle que le poste de rapporteur adjoint est attribué à un membre de l’opposition, non pas par désignation, mais par élection.

Il est à noter que pour la présidence, Vital Kamerhe est sans adversaire, tandis que pour le poste de second vice-président, Christophe Mboso et Antipas Mbusa Nyamwisi sont en compétition.

Par ailleurs, un groupe de députés réunis au sein du collectif des “députés républicains” contestent notamment les candidatures de Christophe Mboso N’kodia Pwanga au poste de 2ème vice-président, Serge Bahati au poste de Questeur et Caroline Bemba au poste de Questeur adjoint. Ils dénoncent des pratiques clientélistes et népotistes, et un manque de considération pour l’équilibre géopolitique. Lire aussi : RDC : Vital Kamerhe en lice pour le perchoir de l’Assemblée nationale, des tensions au sein de la majorité – Infocongo

Jadot Lukadi

Lire :  RDC : la diète forcée imposée au CNSA n’enchante pas Joseph Olenghankoy

Laisser une réponse