Réunion des chefs militaires de la SADC à Goma

Les chefs des forces de défense des pays contributeurs à la Force régionale de la SADC en RDC (SADC-FSR) et les chefs d’état-major général des Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) se sont réunis à Goma jeudi 29 février 2024.

Objectif : renforcer la lutte contre le M23

Accueillis par le lieutenant-général Fall Sikabwe, coordonnateur des opérations Nour Kivu et de Kivu, le général-major Peter Chirimwami, gouverneur militaire ad intérim du Nord-Kivu, et le général-major Monwabisi Dyakopu, commandant de la SADC-FSR, ces hauts responsables militaires d’Afrique du Sud, du Burundi, du Malawi, de la Tanzanie et de la RDC se pencheront sur l’élaboration de stratégies visant à éradiquer le groupe rebelle M23, soutenu par l’armée rwandaise.

De G à D, Généal Fall Sikabwe (FARDC) et général-major Monwabisi Dyakopu, commandant de la SADC-FSR (Ph droits tiers)

Une série de rencontres pour une réponse concertée

Cette réunion s’inscrit dans la continuité d’une série de consultations tenues dans le but de trouver une solution durable à la crise sécuritaire dans l’est de la RDC.

Le 25 février, en marge des obsèques du président namibien Hage Geingob à Windhoek, en Namibie, le président Félix Tshisekedi a participé à une réunion des pays contributeurs de la SADC-FSR, élargie au Burundi. Cette rencontre a permis aux chefs d’Etat présents, dont Lazarus Chakwera du Malawi, Cyril Ramaphosa d’Afrique du Sud et Évariste Ndayishimiye du Burundi, de réaffirmer leur engagement à soutenir la RDC dans sa lutte contre les groupes armés.

Le 18 février dernier, à Addis-Abeba, en Éthiopie, les présidents Tshisekedi, Ramaphosa et Ndayishimiye s’étaient déjà entretenus sur le déploiement de la SADC-FSR dans l’est de la RDC.

Lire :  Ituri/état de siège : l'armée déploie de nouvelles troupes

Vers une intensification des efforts

La réunion de Goma s’annonce donc comme une étape cruciale dans la consolidation des efforts régionaux pour neutraliser le M23 et restaurer la paix dans l’est de la RDC.

Signalons qu’en définitive, les points clés de la réunion étaient l’élaboration de stratégies pour renforcer la lutte contre le M23, la concertation entre les pays contributeurs à la SADC-FSR, la réaffirmation de l’engagement à soutenir la RDC et enfin la détermination à restaurer la paix dans l’est de la RDC. Lire aussi : Le Rwanda conteste le soutien de l’ONU à la force de la SADC en RDC et saisit le Conseil de Sécurité – Infocongo