Population de Bujovu opposée à la spoliation du cimetière de Sep Congo

Après les cimetières ITIG et Gabiro, c’est au tour du cimetière Sep Congo, situé dans le quartier Bujovu sur l’avenue Bulengera, d’être menacé de spoliation.

La population locale, alertée par cette situation, s’est mobilisée ce lundi 26 février 2024 pour manifester son mécontentement et exiger le respect des lieux de sépulture.

Une vue du cimetière Sep Congo à Goma/Nord-Kivu Photo infocongo.net/Christian Amour Imani

Le président de la jeunesse de Bujovu, à la tête de la manifestation, a exprimé son incompréhension face à la décision des autorités de céder ce cimetière à des tiers.

« Comment est-il possible de vouloir spolier un lieu où des gens ont été enterrés il y a moins de deux ans ? C’est un manque de respect envers les morts et envers leurs familles. », s’est-il indigné.

La population de Bujovu accuse le chef de quartier Bujovu et certains cadres de base de complicité dans cette affaire.

« Ils sont de connivence avec les spoliateurs et cherchent à s’approprier un terrain qui appartient à la communauté », affirme un habitant du quartier.

La colère et la frustration montent au sein de la population qui exige l’annulation pure et simple de cette décision.

« Nous ne laisserons personne profaner la mémoire de nos morts. Le cimetière Sep Congo doit rester un lieu de recueillement et de paix », a déclaré un autre manifestant.

La situation du cimetière Sep Congo n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. En effet, plusieurs cimetières de Goma sont menacés par l’expansion urbaine et la spéculation foncière.

La population du quartier Bujovu lance un cri d’alarme et appelle les autorités à prendre des mesures pour protéger ces lieux de mémoire et de recueillement. Lire aussi : Goma : le seul cimetière qui recevait encore les morts a été fermé – Infocongo

Lire :  Nord-Kivu : les ONG de protection de l’environnement saluent la décision du gouverneur en faveur du parc des Virunga à Nzulo

Amour Imani Christian