Félix Tshisekedi, président de la RDC

Le président de la RDC, Félix Tshisekedi, a fustigé l’attitude « mensongère » et « manipulatrice » de son homologue rwandais, Paul Kagame, accusé de soutenir le mouvement rebelle M23 dans l’est du pays.

Lors d’un briefing spécial jeudi 22 février soir, Félix Tshisekedi a déclaré que le mini-sommet de l’UA convoqué par le président angolais João Lourenço n’a pas donné les résultats escomptés.

« Sur le plan sécuritaire, la réunion n’a pas donné lieu à des résultats escomptés, parce que chacun est resté campé sur sa position », a-t-il déclaré.

« Je leur ai réitéré avec force la position qui est la nôtre. Notre agresseur est parti toujours avec ses manipulations et mensonges habituels », a ajouté Tshisekedi.

Le président congolais a par ailleurs annoncé une nouvelle rencontre avec João Lourenço en début de semaine prochaine pour discuter de la situation sécuritaire dans l’est de la RDC. « Un autre rendez-vous a été proposé par João Lourenço pour nous rencontrer séparément. Donc si tout va bien, mardi prochain je serai reçu à Luanda pour le rencontrer », a-t-il déclaré.

Pour rappel, le président angolais, médiateur désigné par l’UA dans la crise, a décidé de rencontrer les deux présidents séparément pour tenter de désamorcer la tension. En effet, l’escalade de tension entre la RDC et le Rwanda a provoqué une vague de colère et d’indignation en RDC, où des manifestations anti-Rwandaises ont eu lieu dans plusieurs villes.

La communauté internationale a quant à elle, appelé à la cessation des hostilités et à un dialogue constructif entre les deux parties. Lire aussi : Mini-sommet de l’UA sur la crise Congolaise à Addis-Abeba – Infocongo

Lire :  Justin Bitakwira tourne-t-il le dos au FCC ?