Félix Tshisekedi en campagne à Lubumbashi

Le président congolais, candidat numéro 20 à l’élection présidentielle, Félix Tshisekedi est arrivé mardi dans la soirée à Lubumbashi dans la province du Haut-Katanga dans le cadre de sa campagne électorale

Dans son meeting tenu sur la grand’ place de la poste, Félix Tshisekedi a mis en garde les instigateurs de la haine tribale dans l’espace Katanga, évoquant la liberté qu’a tout congolais de vivre partout sur toute l’étendue du pays, tel que prescrit dans la constitution.

 « Je n’aime jamais qu’un congolais discrimine un autre ça sera la limite à ne pas franchir. Celui qui osera le faire cela, me retrouvera sur son passage »

« Vous avez tout intérêt de vivre en symbiose avec tout le peuple de la RDC, vous êtes des frères et sœurs, le congolais comme le dit la constitution, est libre de vivre partout en RDC et je n’aime jamais qu’un congolais discrimine un autre ça sera la limite à ne pas franchir. Celui qui osera le faire cela, me retrouvera sur son passage » a-t-il indiqué avec insistance.

Félix Tshisekedi a invité tous les lushois à vivre en symbiose avec tous les peuples congolais en évitant les discours séparatistes.

« Je ne veux plus entendre le problème de haine tribale, ça n’a pas de sens, nous sommes un même peuple qui appartient à une seule mère qui est la RDC. Ne suivons pas les discours de haine ne suivez pas les discours séparatistes, les séparatistes n’ont jamais eu du succès, ils sont les mêmes qui viennent vous dire, Katanga ni yetu, et quand ça va barder ils vont prendre fuite », a insisté Félix Tshisekedi.

Lire :  Mécontent de sa déclaration, Félix Tshisekedi n'a pas reçu Ilunkamba en audience

Devant les Lushois, le candidat à sa propre succession demande un second mandat pour la continuité de la fondation posée pendant son premier mandat et achever le projet de la reconstruction de la RDC.

Par ailleurs, Félix Tshisekedi a exhorté les électeurs de cette partie du pays à ne pas voter « les candidats de l’étranger » qui feront des tours dans cette province s’exprimant en Swahili.

Il a en outre loué ses réalisations, notamment le développement du secteur de la sous-traitance dans le secteur privé, afin de fabriquer des millionnaires congolais. Lire aussi : Présidentielle 2023 : Delly Sesanga rejoint Moise Katumbi