Match amical RDC vs RSA

Trois jours après sa victoire sur le Soudan à domicile, synonyme de qualification pour la CAN 2023, la RDC défiait ce mardi l’Afrique du Sud en amical à l’Orlando Stadium de Johannesburg. Avec une équipe composée quasi-essentiellement de remplaçants, les Léopards se sont inclinés d’une courte tête (1-0).

Par rapport à la réception des Crocodiles du Nil samedi dernier, Sébastien Desabre alignait une équipe B, avec le gardien Lionel Mpasi comme seul rescapé du onze titulaire de Kinshasa. Pour contrer le 4-2-3-1 des Bafana Bafana, le technicien français misait sur la paire Mfulu-Edo Kayembe devant le quatuor défensif Ikoko-Bushiri-Baka-Joris Kayembe et faisait confiance en attaque à Mvumpa, Wissa et Akolo pour soutenir l’avant-centre Jackson Muleka qui honorait pour le coup sa 13e cape avec les Léopards.

La rencontre ne démarrait pas idéalement pour les Congolais. Ces derniers voyaient notamment la défense perdre la balle dans son camp au profit des offensifs sud-africains, quelques minutes seulement après l’engagement. Sans grand danger toutefois, puisque cette opportunité ne profitait pas aux ouailles d’Hugo Broos, lesquels perdaient aussitôt la possession du cuir. L’arrière-garde congolaise n’apprenait pas de ses erreurs car elle se faisait prendre en défaut sur un manque de concentration, débouchant sur un dégagement en catastrophe (11e).

Un but et puis c’est tout

Bien que réagissant plus tard par un centre ne trouvant personne dans la surface de réparation (14e) ou encore sur un tir trop mou d’Akolo, la RDC concédait logiquement l’ouverture du score par Lyle Foster. L’attaquant de Burnley profitait d’un renvoi de la défense pour croiser parfaitement le ballon dans les filets de Mpasi (1-0, 25e).

Lire :  Dieudonné Kamuleta Badibanga réactive la coopération bilatérale entre les Cours constitutionnelles de la RDC et du Royaume de Belgique

Ce but avait pour mérite de remobiliser les Léopards qui rendaient en effet coup pour coup à leurs adversaires. Ainsi, Edo Kayembe répondait par une frappe contrée (35e) à un tir sud-africain plein axe intervenant cinq minutes plus tôt (30e). Dans la minute suivante, Goss devait boxer un centre vicieux de la RDC provenant de la gauche (36e). Bathusi Aubaas répliquait juste avant la mi-temps pour la République sud-africaine mais il gâchait sa folle percée dans la défense adverse par un tir mal ajusté passant à droite du montant (44e).

Au retour des vestiaires, le capitaine congolais Akolo tentait de sonner la révolte en s’essayant par deux fois successivement dans la surface (48e, 54e). Cela se traduisait progressivement par une fin de match débridée où les occasions se multipliaient de part et d’autre. Dans ce sens, Aubaas faisait briller Mpasi sur une frappe rasante repoussée de justesse (85e) après que Fiston Mayele, d’un centre-tir manqué (80e), puis Charles Pickel d’une tête hors-cadre (84e) alertaient la défense.

À l’arrivée, l’Afrique du Sud s’impose, trois jours après son match nul face à la Namibie (0-0). Côte Congolais, cette défaite fournira des enseignements à Sébastien Desabre pour les prochaines échéances avant la CAN. Lire aussi : Félix Tshisekedi rassure les léopards pour son implication dans la préparation de la CAN – Infocongo

Avec Afrik-foot