Route de l'Unikin coupée

La pluie qui s’est abattue sur la ville de Kinshasa dans la journée du dimanche 26 mars a emporté une partie de la route qui mène vers l’université de Kinshasa, entre l’UNIKIN et l’ISTM, au niveau des cliniques universitaires.

Il est désormais de coutume que plusieurs parties de la capitale congolais se transforment en villes aquatiques à chaque grosse pluie. C’est ainsi qu’une partie du quartier Kindele a subi une inondation causant plusieurs pertes en biens matériels. Une bande du macadam situé à proximité des cliniques universitaires de Kinshasa s’est écroulée sur une distance d’environ 30 mètres dans la soirée pour une érosion qui s’est étendue jusque dans les maisons proches.

Ravin créé par les eaux de pluie sur la route menant à l’UNIKIN

Aucune perte en vie humaine n’a été signalée, mais la nuit a été très longue pour les habitants de cette partie de Kindele. Ce lundi matin, des policiers sont arrivés sur place pour faciliter le passage des personnes et des véhicules. Ils ont barricadé la partie de la route restante pour éviter le surpoids sur le macadam, ce qui entraînerait un autre écroulement.

Trafic interrompu

Pour l’instant, aucun véhicule ni moto ne passe par cette route qui relie l’arrêt Triangle par l’ISTM, le CNPP, l’UNIKIN et Kindele. Un câble électrique et celui de la fibre optique sont par terre. Au lieu appelé Zahabu, une église a vu les tôles qui constituent sa clôture rejoindre le trou créé par l’érosion.

Sur le site de l’Université de Kinshasa, des travaux se font, pour notamment accueillir les jeux de la Francophonie en juillet prochain. Sur cette route, ces travaux consistent à ériger un mur en guise de clôture le long du macadam allant du lieu-dit Trafic jusqu’aux alentours des cliniques universitaires.

Des habitations endommagées à Kindele

Les habitants de ce coin de Kindele attribuent ce désastre à ces travaux ou plutôt aux travailleurs qui ont placé des caillasses et briques sur le macadam obligeant l’eau qui coule pendant la pluie à changer de direction pour se déverser au quartier juste en face, provoquant, non seulement l’écroulement d’une partie du macadam mais aussi des inondations dans les maisons.

Lire :  RDC : Félix Tshisekedi convoque ce vendredi le 1er conseil des ministres

Compassion du recteur de l’UNIKIN

Dans la matinée de ce lundi, le secrétaire général académique de l’Université de Kinshasa, le professeur Eustache Banza, a fait une descente sur le lieu, et a exprimé sa compassion aux habitants venus lui dire leur mécontentement. Il s’est brièvement entretenu avec le chef de localité qui lui a fourni quelques explications et lui a raconté leur désarroi de la nuit. Un agent de l’OVD a également discuté avec le SGA, au lieu de désastre.

Par ailleurs, le chef de localité et d’autres habitants du quartier Kindele craignent que seule la route soit réparée et que les dégâts causés par la pluie dans les maisons ne soient pas pris en charge. Lire aussi : Kinshasa : des travaux d’urgence lancés sur la RN1, coupée à Mont-Ngafula

Avec Actualité.cd