Lieutenant-Général Constant Ndima Kongba, Gouverneur du Nord-Kivu

Le lieutenant-général Constant Ndima, gouverneur du Nord-Kivu, reprend le commandement des opérations des FARDC dans cette province.

D’après des sources militaires, il a été notifié mercredi 15 mars par le chef d’état-major général des FARDC, le lieutenant-général Christian Tshiwewe.

Lieutenant-général Constant Ndima Kongba gouverneur du Nord-Kivu
Lieutenant-général Constant Ndima Kongba gouverneur du Nord-Kivu

« Je vous informe que par l’arrêté ministériel, le ministère de la Défense nationale vous a réhabilité dans l’intégralité de vos fonctions et attributions (…) telles que spécifiées par les prescrits de l’ordonnance 21/016 du 03 mai 2021, portant mesures d’application de l’Etat de siège sur une partie du territoire de la RDC, notamment en son article 5 qui stipule que  pendant toute la durée de l’Etat de siège, le gouverneur militaire a la conduite des opérations », note le document signé par le lieutenant-général Christian Tshiwewe et exploité par l’ACP.

Le 12 juillet 2022, le commandement de l’armée avait retiré au lieutenant-général Constant Ndima ces fonctions. Et ce, au profit de l’ancien commandant de la troisième zone de défense, le général Philémon Yav, qui a été ensuite remplacé par le lieutenant-général Marcel Mbangu Mashita.

La nouvelle disposition certifie l’arrêté du 28 novembre 2022 du ministre de la Défense nationale qui réhabilitait le gouverneur du Nord-Kivu dans ces attributions. Lire aussi : Le Lieutenant-Général Luboya Nkashama Johnny et Le Lieutenant-Général Constant Ndima Kongba, nommés à la tête du Nord-Kivu et de l’Ituri

Lire :  Près d'une centaine de morts et d’importants dégâts causés par la pluie à Kinshasa