Assaillants arrêtés à Bagata province de Kwilu

Vingt-six présumés assaillants arrêtés par la police dans le secteur de Wamba, territoire de Bagata, ont été présentés mercredi 15 mars à Bandundu, à l’autorité provinciale et à la population, avant d’être mis à la disposition de l’auditorat militaire pour répondre de leurs actes commis dans la province du Kwilu.

Le premier groupe est composé de 17 personnes arrêtées par la police à Fatundu et le second est constitué de 9 présumés criminels arrêtés à Kikongo dans le territoire de Bagata.

La police annonce aussi avoir récupéré 10 armes de calibres 12, des machettes et de plusieurs biens de valeur volés. 

Selon la police, les personnes arrêtées avaient comme mission d’empêcher le retour des déplacés dans leurs villages respectifs. Ces présumés assaillants sont poursuivis pour assassinat, association des malfaiteurs, meurtre, vol à mains armées et mutilation des cadavres.

« Ça c’est la troisième vague des assaillants que nous avons récupérés. Et d’ici là je crois que les déplacés internes rentreront déjà dans le secteur de la Wamba et je crois que nos policiers qui sont sur place vont les accompagner jusque dans leurs villages, et partout où nous trouverons des assaillants, nous allons les récupérer.

Parce que nous avons des moyens pour pacifier ce secteur et nous suivrons ces assaillants jusque dans leur dernier retranchement », a déclaré le commissaire divisionnaire Canold Kamana, patron de la police du Kwilu. Lire aussi : Des coupeurs de route armés bloquent le trafic routier entre Kinshasa, Bukanga Lonzo et Bagata

Lire :  Après une année d’occupation de Bunagana, la société civile de Goma exige la démission de Sama Lukonde