Kit d'identification et d'enrôlement de la CENI

Réagissant à la découverte d’un kit de matériel d’identification et d’enrôlement des électeurs, retrouvé dans la jeep accidentée le lundi 20 février dernier à Malundju à 15 km de la ville de Tshikapa, chef-lieu de la province du Kasaï, la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) déclare ignorer son origine et sa destination.

 Dans un communiqué publié le mercredi 22 février 2023, le président de la Centrale électorale, Denis Kadima, annonce l’ouverture d’une enquête pour rétablir toutes les responsabilités.

« La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) porte à la Connaissance de l’opinion publique qu’elle a été saisie, en date du lundi 20 février 2023, de l’accident des véhicules survenu à 15 kilomètres de la ville de Tshikapa, dans la province du Kasaï. Dans l’un des véhicules entré en collision, il se trouverait du matériel électoral dont l’origine et la destination sont encore inconnues et font l’objet des enquêtes judiciaires », indique le communiqué de presse n° 020/CENI/2023 du 22 février 2023, signé par Denis Kadima.

« Par ailleurs, poursuit-il, la Centrale Électorale invite les instances judiciaires et policières compétentes à faire diligence dans la recherche des coupables et que des sanctions sévères et exemplaires leur soient infligées ».

Des fiches d’identification retrouvées sur le lieu de l’accident

Matériel convoité

Le message de cette institution d’appui à la démocratie ajoute :

« En attendant que les instances compétentes qui instruisent le dossier fassent toute la lumière sur cet incident malheureux, la CENI rappelle à l’opinion que dans son communiqué de presse n 007/CENI 2023 du 14 février 2023, elle avait attiré l’attention de la population sur le fait que le matériel électoral, allant des Kits d’enrôlement des électeurs, aux panneaux solaires et batteries au lithium faisait l’objet de diverses convoitises. »

Lire :  Sénat: l'élection du Bureau définitif fixée au 02 mars prochain

Profitant de la même occasion, la CENI appelle la population à dénoncer toutes les pratiques inciviques et antivaleurs aux numéros suivants :

+243 81 95 61 641, +243 84 76 80 466 et +243 97 7316 978.

Elle se dit enfin disposée d’apporter son concours pour l’établissement de la vérité et promet de tirer toutes les conséquences qui s’imposeraient si jamais son personnel, à quelque niveau que ce soit, serait impliqué.

Le numéro un de la Centrale électorale est déterminé d’aller jusqu’au bout afin de blanchir son institution.

Lire aussi : Le député Théo Kazadi pris avec 40.000 fiches, 40.000 cartes vierges et autres effets de la CENI à Tshikapa

Victor Bogenda Tembele