Dieudonné Kamuleta élu vice-président du CJCA

Belle et grande victoire de la RDC au 6-ème Congrès de la Conférence des Juridictions Constitutionnelles Africaines à Rabat :  la Cour Constitutionnelle de la RDC arrache le poste de Vice-Président du Bureau Exécutif de cette organisation.

Dans le cadre des activités statutaires du 6-ème Congrès de la Conférence des Juridictions Constitutionnelles Africaines, (CJCA), il était prévu, entre autres points à l’ordre du jour, le renouvellement du Bureau Exécutif.

Après débat sur les différentes candidatures au poste de Vice-Président, l’Assemblée plénière de cette organisation a élu la Cour Constitutionnelle de la République Démocratique du Congo pour siéger au sein du Bureau Exécutif pour la période de 2022-2024. Sur un total de 41 pays présents, c’est à l’unanimité que la RDC a arraché ce poste de Vice-président.

Il s’agit en effet d’une belle victoire pour la République Démocratique du Congo en général et sa Cour constitutionnelle en particulier. Voilà qui rappelle la grandeur de cette nation et la position qu’elle doit occuper dans les grandes associations communautaires, régionales et spécialisées.

Notons que la Cour constitutionnelle siégera au sein de ce bureau exécutif à travers son Président, Dieudonné Kamuleta Badibanga.

Il convient de rappeler que cela fait six 6 mois seulement depuis que le Président Dieudonné Kamuleta a été élu à la tête de la Cour constitutionnelle. Cette reconnaissance par ses pairs africains auréole toute la nation congolaise. Cette victoire restera à jamais gravée dans les annales de cette haute juridiction de la RDC

Il sied de relever que cette victoire est le fruit d’une intense activité diplomatique menée par le Président de la Cour constitutionnelle et sa délégation. Le Président s’était fixé comme objectif, la collaboration bilatérale pour faire entendre la position de sa juridiction.

Lire :  RDC : L'Union Européenne disposée à accompagner les réformes du système judiciaire congolais

Cet exploit extraordinaire est à mettre à l’actif du Chef de l’État, Félix Tshisekedi Tshilombo, qui depuis son arrivée au pouvoir, a toujours encouragé une diplomatie agissante afin de redorer l’image de marque de notre État et de faire revenir le pays dans le concert des nations.

En plus de l’élection des membres du Bureau Exécutif, l’Assemblée plénière a attribué l’organisation du 7-ème Congrès au Zimbabwe. C’est donc à Harare que se tiendront les travaux de la CJCA au dernier trimestre de l’année 2024. Lire aussi: Rentrée judiciaire exercice 2022-2023 : Dieudonné Kamuleta brosse l’histoire de la Cour constitutionnelle                                            

Cellule de communication de la Cour constitutionnelle