Palais de justice de Lubumbashi, Haut Katanga

C’est à 20 heures juste, hier vendredi, que l’avion qui avec à son bord le Président de la Cour Constitutionnelle, Dieudonné Kamuleta a atterri à l’aéroport de la Luano, à Lubumbashi, chef-lieu du Haut-Katanga.

Au pied du grand oiseau, le comité d’accueil restreint avec à sa tête le Premier Président de la Cour d’appel de Lubumbashi, Pierre Malagano wa Kalongola. Un peu plus loin, à côté du salon d’honneur, des magistrats représentant les différentes juridictions du Haut Katanga qui ont tenu à faire le déplacement pour souhaiter la bienvenue au numéro 1 du pouvoir judiciaire en RDC.

Dans la capitale du Cuivre, le Président de la Cour Constitutionnelle qui est en même temps Président du Conseil Supérieur de la Magistrature vient donner le coup d’envoi du concours de recrutement des magistrats à travers tout le pays, en fait une première depuis plus de 10 ans, comme l’expliquent le Premier Président de la Cour d’appel de Lubumbashi, Pierre Malagano, ainsi que le procureur général près la Cour d’appel de Lubumbashi, Rockefeller Lwakamona Masanka Amputu.

Pour le Premier Président de la Cour d’appel de Lubumbashi, cet événement revêt un caractère important. Il y va de la vision du Chef de l’État qui veut que la justice soit rendue dans tous les coins de la République.

Pour le Procureur général Rockefeller Lwakamona, avec ce concours, la relève est assurée. Comme dans une grande compétition, chacun soutient son équipe. Le Premier Président de la Cour d’Appel de Lubumbashi comme le Procureur général espère que parmi les sélectionnés il y aura beaucoup de candidats de leur ressort.

Lire :  Réouverture des lieux de culte effective à Beni

A noter que c’est ce dimanche 9 octobre qu’a lieu ce grand concours sur l’ensemble du territoire national. Lire aussi: Reçu en audience à la cour constitutionnelle, le président de la Cour des comptes entend améliorer la contribution de son institution au Trésor public