Denis Kadima

Le Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Denis Kadima Kazadi a participé, jeudi 30 juin 2022, à la messe d’action de grâce en mémoire du premier président de la Centrale électorale, l’abbé Apollinaire Malu Malu, décédé à Dallas aux États-Unis, il y a six ans.  La date de sa mort coïncidant avec la célébration de l’accession de la RD Congo à la souveraineté internationale, il y a 62 ans, ledit culte a eu lieu à la paroisse Notre Dame de Fatima dans la commune de la Gombe.

A cette célébration eucharistique, on a noté également la présence d’autres membres de cette institution d’appui à la démocratie, notamment le Rapporteur adjoint, Paul Muhindo ; les membres de la plénière : Fabien Boko, Jean Ilongo, Gérard Bisambu et Mme Joséphine Ngalula.

Étaient aussi présent, le prédécesseur de Denis Kadima Kazadi, Corneille Nangaa, ainsi que des proches de la famille du défunt.

Invité à témoigner, Denis Kadima a d’emblée déclaré : « On ne remplace pas l’abbé Malu Malu, mais on lui succède ».

Le 4ème Président de la CENI a rappelé les qualités intrinsèques du défunt qui a permis une collaboration permanente entre la CENI et EISA, une organisation dirigée pendant 20 ans par le Président Kadima et basée en Afrique du Sud.

Il a également mis en exergue la grande capacité d’écoute qu’avait l’Abbé Malu Malu pendant son mandat à la tête de la Centrale électorale. « Car qui écoute beaucoup apprend et en même temps enseigne tout autant », a-t-il dit. Lire aussi: CENI-Nord-Ubangi : Les 6 candidats Gouverneurs vont compétir le 12 juillet à Gbadolite

Lire :  RDC-CENI : Denis Kadima a officiellement pris ses fonctions

Gel Boumbe

Leave a Reply

Your email address will not be published.