Rapport Yotama sur les massacres de Beni et Irumu

Le bureau représentatif du procureur de la Cour pénale internationale « CPI » à Kinshasa a reçu le premier rapport Yotama sur les massacres de Beni et Irumu, vendredi 22 octobre dernier. Ce même rapport a été aussi remis à plusieurs chancelleries et institutions du pays.

Ce document reprend plus de 7400 identités des victimes des tueries attribuées aux rebelles ADF entre 2008 et septembre 2021.

Satisfait des différentes démarches pour la réception de ce rapport, les auteurs dont le député national Tembos Yotama et le député provincial du Nord-Kivu Mbenze Yotama, tous élus de Butembo se disent rassurés que le Bureau du procureur est désormais riche en documentation sur tout ce qui se passe dans la région de Beni, au Nord-Kivu et Irumu en province de l’Ituri. Entretemps, les victimes bien identifiées parmi lesquelles les propriétés privées incendiées attendent réparation.

Les initiateurs indiquent que le prochain rapport portera non seulement sur les causes des massacres à Beni et Irumu, mais également sur l’identité des tueurs.

Par ailleurs, il faut signaler que Jean-Pierre Bemba, ancien Vice-président de la RDC et président du MLC a également reçu ce rapport sur les massacres de Beni, jeudi 21 octobre.  J.P Bemba a dit garder en cœur les enfants de Beni tout en partageant leurs douleurs et compte d’ailleurs descendre sur place incessamment pour cette fin. Lire aussi: Beni : 8ème anniversaire des massacres des civils en territoire de Beni

Amour Imani Christian

Leave a Reply

Your email address will not be published.