Députés FCC

Une motion de défiance avec 101 signatures a été déposée mardi par le collectif des députés Fcc(opposition) à l’Assemblée nationale, contre le ministre des PT-NTIC Augustin Kibassa Maliba, pour sa responsabilité dans l’instauration de la Taxe RAM.

La motion, portée par le député Jean-Marie Bulambo Kilosho, met en accusation le ministre Kibassa, accusé de se dérober à ses responsabilités vis-à-vis de la représentation nationale, qui lui a demandé de supprimer cette taxe jugée illégale par une grande partie de l’opinion nationale, et de démissionner.

Lundi dans la soirée, les députés de la majorité Union sacrée pour la Nation, avec à leur tête le Président et le 1er Vice-président de l’Assemblée nationale, s’étaient retrouvés en réunion dans un hôtel de Kinshasa, pour tenter de trouver une ligne de conduite commune pour sauver la mise à l’infortuné ministre, mais se seraient séparés en queue de poisson, une bonne partie de l’assistance étant contre la Taxe ministérielle. Lire aussi: Assemblée nationale : une messe basse pour sauver le soldat Kibassa ?

Leave a Reply

Your email address will not be published.