Baleinière

Le Gouvernement central de Sama Lukonde n’a accordé jusqu’ici aucune assistance officielle aux victimes de la noyade survenue dans la nuit de dimanche à lundi dernier à la hauteur de la localité de Yambenga sur le fleuve Congo dans la Province de la Mongala, a indiqué lundi le coordonnateur provincial de la société civile Jules Mangili Ma Panga.

Le drame dont le bilan provisoire serait de près de 200 morts et seulement une cinquantaine de rescapés, s’est produit au niveau de l’embouchure de la rivière Itimbiri avec le fleuve Congo, frontalière entre les provinces de la Tshopo et de la Mongala, quand un convoi de pirogues motorisées venant du marché dit « 2000 ans » et en route pour la ville de Bumba, a sombré dans le fleuve Congo, avec 380 passagers à bord, ainsi que leurs marchandises.

Selon monsieur Jules Mangili, alors que le décompte des morts se poursuit sur le lieu du drame, le Gouvernement provincial n’aurait débloqué qu’un montant dérisoire de 3,5 millions de francs congolais (1750 dollars US), comme frais d’inhumation des victimes, alors que le Gouvernement central reste toujours indifférent. Lire aussi: Naufrage sur le fleuve Congo : 40 morts et des dizaines de disparus

Leave a Reply

Your email address will not be published.