Zoé Kabila

« Recevable mais non fondé », c’est par ces mots désormais célèbres dans les hautes cours congolaises, qu’une brochette des Gouverneurs déchus par leurs Assemblées provinciales, ont vu leur sort scellé vendredi par la Cour constitutionnelle.

Le plus célèbre d’entre-eux, est sans aucun doute le désormais ex-Gouverneur de la province du Tanganyka Zoé Kabila, le jeune frère de l’ancien Président Joseph Kabila, qui a été démis de ses fonctions, alors qu’il était retenu sans motifs par le Gouvernement central à Kinshasa, et pendant que le groupe des députés qui lui était favorable avait été empêché de prendre part au vote.

Dans la foulée des Gouverneurs envoyés désormais au chômage, figurent aussi les Gouverneurs de la Tshopo Wale Lufungula et Jean Maweja alias Jones du Kasaï oriental, alors que Pieme de la province du Kasaï a été lui réhabilité. Lire aussi: RDC : L’ancien gouverneur de Tanganyika Zoé Kabila traduit en justice

Lire :  Tanganyika : naufrage du Mv Bana Bamo sur le fleuve à Kongolo

Leave a Reply

Your email address will not be published.