Assemblée Nationale : adoption de la loi sur la CENI

L’assemblée nationale a adopté vendredi le projet de loi portant modification et complément sur la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Cette nouvelle loi initiée par l’actuel ministre des Affaires étrangères Christophe Lutundula Apala, apporte quelques modifications importantes, notamment au niveau des membres du Bureau qui passent désormais à quinze, à égalité de cinq pour la majorité, l’opposition et la société civile.

Elle prévoit aussi une interdiction à toute personne ayant exercé une fonction de cadre national ou provincial dans une formation politique ou une organisation de la société civile affiliée à un parti politique, dans les cinq dernières années.

  La mouture adoptée vendredi, semble être le fruit d’un consensus entre la nouvelle majorité de l’Union sacrée et l’opposition du FCC. Un consensus que continue à dénoncer le regroupement politique Lamuka de Martin Fayulu et Adolphe Muzito et Adolphe Muzito, qui ont menacé le même vendredi dans une conférence de presse à Kinshasa, de faire descendre le peuple dans la rue, au cas où le régime au pouvoir avalisait ce projet de loi. Lire aussi: L’ Assemblée nationale a bouclé les prévisions budgétaires 2022

Lire :  État de siège : Josué Mufula propose une loi supprimant certaines grandes unités au sein des FARDC

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.