A Beni, comme un air de far-West

Vendredi 30 avril, un militaire basé à Oicha (plus ou moins 50km de Beni, a été assassiné de plusieurs balles tirées à bout portant par deux inconnus armés à bord d’une moto. La scène s’est déroulée à 19h00 au Quartier Mabolyo, commune de Bungulu à Beni.

Corps de soldat mort
corps de soldat FARDC mort

Selon des témoignages, l’infortuné répondait à un rendez-vous pris par téléphone, alors que deux personnes armées sur une moto qui l’attendaient, l’ont abattu de plusieurs balles, avant de s’évanouir dans la nature. Lire aussi: Beni : Une dizaine de morts et plusieurs maisons incendiées après affrontements FARDC-ADF à Kasusu Nzenga

Hier samedi 1er mai à 19h30′, c’était autour d’un Imam bien connu dans la même ville, Cheikh Ali Amini, qui se faisait zigouiller en pleine prédication dans la mosquée principale de la ville, avec une balle dans la tête, tirée par un groupe d’assaillants non identifiés.

Dépouille du Cheikh Ali Amini

Ces attaques ciblées dont personne n’arrive à cerner les mobiles ni la nature des assaillants, viennent s’ajouter aux tueries de masse, et aux autres exactions de toutes sortes qui endeuillent depuis des années cette importante ville du Nord-Kivu. Elles surviennent aussi au lendemain de l’annonce de l’instauration imminente par le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi, d’un état de siège dans cette province, avec notamment, la nomination des responsables militaires à tous les niveaux de l’administration, ainsi que des restrictions des libertés publiques.

Ces assassinats ciblés seraient-Ils alors des mesures de vengeance, ou d’anticipation, avant l’entrée en vigueur de l’état de siège ? Ou alors, une façon pour les auteurs des massacres et leurs commanditaires, de démontrer qu’ils peuvent frapper n’importe quand, et dans n’importe quelle circonstance, et cela, en toute impunité ? Lire aussi: Un Imam abattu en plein culte à Beni

Lire :  Beni: Les chefs d'établissements de l’EPST se disent prêts pour la reprise des cours

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.