Beni : Le Cheikh Ali Amini inhumé, la communauté musulmane porte plainte contre inconnu

Le Cheikh Ali Amini, chargé des cultes au sein de la Communauté islamique de la ville de Beni a été inhumé ce dimanche 02 mai 2021 au cimetière Islamique de Rwangoma, dans la commune Beu.

Son inhumation est intervenue après des hommages lui ont été rendus à la mosquée centrale du quartier Mupanda. Des témoignages vibrants sur l’illustre disparu ont été donnés par des proches. Cependant la communauté musulmane entière déplore cette perte de trop.

Le Cheikh Ayubu, l’un des témoins oculaires de l’événement, rapporte que la mort de cet imam est partie du jour de son arrestation jusqu’à sa prédication. Tout en revenant sur les circonstances de sa mort, celui-ci renseigne que le départ inopiné du cheikh Ali Amini ne va pas handicaper le bon déroulement des activités de l’église.

Au même moment la communauté musulmane, annonce qu’elle va porter plainte contre inconnus, à l’auditorat militaire garnison de Beni-Butembo. Djodgo Sankala avocat conseil de la Communauté Islamique au Congo de la ville de Beni appelle tous les fidèles musulmans à la mosquée de Mupanda pour accompagner cette plainte. Il demande aussi aux autorités de rétablir la sécurité « pour nous, c’est une désolation, monsieur le journaliste. La vie humaine est sacrée, nous venons d’enregistrer une grande perte au sein de la communauté musulmane dans la région de Beni, et pour nous cela ne va pas passer inaperçu. Nous avons déjà une plainte contre inconnu que nous allons déposer demain lundi à l’Auditorat militaire garnison de Beni-Butembo, pour que justice soit faite à notre Cheikh et que les auteurs répondent de leurs actes. C’est pourquoi nous demandons la présence de tous les fidèles musulmans pour accompagner demain cette plainte », a-t-il précisé.

Lire :  Beni : La coordination des étudiants exige la démission du maire de Beni, jugé incompétent

C’est sous une émotion grande que cet ancien responsable de l’église musulmane a été conduit à son dernière demeure où il repose à jamais.

Azarias Mokonzi/Beni

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.