Linafoot D1 : agressés à Mbuji-Mayi, Joueurs et staff de Mazembe blessés ont été sauvés par la Police

Après leur victoire 1-O sur Sanga Balende, les joueurs du TP Mazembe et les membres du staff de l’équipe ont été violemment agressés au stade Kashala Bonzola de Mbuji-Mayi, par des supporters de l’équipe locale, ce mercredi 28 avril.

En effet, après leur victoire dans le temps additionnel, des individus non encore identifiés s’en sont pris aux joueurs de l’équipe lushoise, en leur jetant des pierres et les obligeant à rester coincés dans les installations du Stade de Mbuji-Mayi.

Chongo, joueur du TP Mazembe, blessé à la tête

Après plusieurs minutes d’angoisse, c’est dans un camion de l’armée et sous la protection de la Police Nationale Congolaise (PNC), que le groupe a quitté Kashala Bonzola, pour l’aéroport, sous une pluie de projectiles divers. Certains joueurs sont blessés à la suite de cette agression tandis que plusieurs biens matériels et des sommes d’argent ont été ravis par les agresseurs.

Un spectacle honteux et désolant, inimaginable après un match de football entre deux équipes d’un même pays. On se croirait dans une région en guerre, avec des policiers tirant en l’air pour éloigner des groupes d’individus hargneux et décidés à commettre le pire.

Kinzumbi, blessé au bras droit

Sur le compte twitter du club, on peut lire ce post : « 3 joueurs du TPM blessés au sortir du Stade Kashala, Chongo à la tête, Kinzumbi au bras droit et Tshibangu au dos. N’eût été l’intervention de la police qui a embarqué toute la délégation dans 1 camion, on aurait compté des morts ! ».

Aux dernières nouvelles le TP Mazembe a pu prendre l’avion pour regagner Lubumbashi.

Lire aussi: CAF C1 : Le TP Mazembe résiste, puis s’écroule devant CR Belouizdad(0-2), et quitte la compétition

Lire :  Les 8 fléaux du football congolais

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.