Mai-mai

Les miliciens Mai-mai ont attaqué la nuit du samedi à ce dimanche le poste de Kangothe situé dans la ville de Butembo. 

L’information est livrée par Kambale Tsiko Patrick, Maire adjoint de Butembo qui précise que cette attaque était ciblée, soldée par la mort de 3 personnes dont un élément FARDC, un élément de la police et un assaillant neutralisé : 

“il y a eu un groupe d’assaillants que nous qualifions de miliciens Mai-mai qui est venu attaquer la position de Kangothe, ils sont arrivés là-bas il y a eu échange de tirs avec nos éléments et au cours de cet échange de tirs il y a eu deux morts dont un militaire FARDC et un policier, de l’autre côté il y a eu aussi un assaillant qui est tombé nous avons jusque-là 3 corps donc c’était une attaque ciblée” a-t-il indiqué. 

Notre source précise que l’ennemi aurait profité pour s’infiltrer dans la ville au moment où les déplacés de guerre se réfugient à Butembo. L’autorité urbaine appelle la population à la vigilance et à collaborer avec les services de sécurité pour mettre en déroute tous les ennemis de la paix. 

Il faut rappeler que la ville de Butembo fait face à l’activisme des miliciens Mai-mai qui sèment terreur et désolation dans une majeure partie du territoire de Lubero. Lire aussi: Nord-Kivu :Une attaque Mai-mai Simba vide le village Bilulu de sa population

 
Azarias Mokonzi/Beni 

Leave a Reply

Your email address will not be published.