Covid-19 : le Gouvernement congolais surseoit l’utilisation du vaccin Astra Zeneca

Le Gouvernement congolais a décidé de surseoir l’utilisation du vaccin Astra Zeneca et de reporter à une nouvelle date le lancement de la campagne de vaccination contre le covid-19, initialement prévue pour ce lundi 15 mars. 

Selon des sources médicales à Kinshasa, cette décision a été prise à la suite des réserves émises par d’autres pays contre l’usage de ce type de vaccin, en attendant des analyses plus poussées sur son degré d’innocuité et ses éventuels effets secondaires. 

En effet, cinq pays dont le Danemark, l’Autriche, l’Estonie, la Lituanie, le Luxembourg et la Lettonie ont suspendu le vaccin Astra Zeneca suite à des problèmes de caillots et thromboses survenus chez certaines personnes vaccinées. Une enquête sur de multiples thrombo-embolies a été ouverte.  

De son côté, Le groupe pharmaceutique britannique Astra Zeneca, a affirmé qu’il n’y avait “aucune preuve de risque aggravé” de caillot sanguin entraîné par son vaccin contre le Covid-19, en réaction à la suspension de son utilisation par précaution dans plusieurs pays, selon l’AFP. 

On se souviendra qu’il y a une semaine le gouvernement congolais a réceptionné un premier lot important de ce vaccin. Lire aussi: La RDC a réceptionné le premier lot de vaccin covid-19

Lire :  Nord-Kivu / Covid-19 : La province ne compte désormais que 8 patients dont 6 à Goma et 2 à Beni

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.