Le député Lukulasi veut convertir les kuluna en nettoyeurs

Le député national Jean-Marie Lukulasi veut convertir les délinquants « kuluna » en nettoyeurs. En effet, après le coup d’envoi de l’opération d’identification de ces jeunes, un premier groupe de quatre cents de ces jeunes délinquants communément appelés « Kulunas » a été recensé, samedi 20 février à Kinshasa.

Selon le groupe 24 du député national Jean-Marie Lukulasi, initiateur de ce projet, première étape ne concerne que le district de la Funa.

Cependant, chaque district (Funa, Tshangu, Lukunga et Mont-Amba) aura 2 jours de formation, à l’issue de laquelle les Kulunas recevront des certificats pour être reconvertis en nettoyeurs, et seront affectés dans diverses entreprises publiques, telles que la société congolaise de transport (TRANSCO), l’Office de voirie et drainage (OVD) et à la Société congolaise des transports et ports (SCTP).

Cette opération d’identification des « Kulunas » va s’étendre jusqu’au 28 février 2021, aaa annoncé Jean-Marie Lukulasi, qui indique que cette activité se déroule avec la bénédiction du Président de la République, déterminé à éradiquer le phénomène Kuluna dans le pays. Lire aussi: A peine arrivés, les Kulunas tentent de fuir le centre de Kaniama Kasese

Lors de la première journée, des gangs du district de la Funa ont été présents. Dans leurs témoignages, ces « Kulunas » disent croire en la parole du député national Lukulasi et décident de travailler, au lieu de continuer à faire du mal.

Le commissaire provincial de la Police nationale congolaise (PNC), et commandant de la ville de Kinshasa, Sylvano Kasongo est intervenu en direct par téléphone et s’est adressé à ces enfants, en leur demandant de faire confiance au député national Jean-Marie Lukulasi qui a reçu le quitus du chef de l’Etat pour leur encadrement. Les récalcitrants iront à Kanyama Kasese.

Lire :  Réouverture des lieux de culte effective à Beni

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.