Le Conseil d’État annule l’élection de Albert Yuma à la Fec

A la surprise générale, le Conseil d’État vient d’annuler le vote de la Fédération des entreprises du Congo, FEC, qui s’est déroulée hier jeudi et qui a reconduit Albert Yuma à la tête de cette association patronale. Lire aussi: Albert Yuma reconduit à la tête de la Fec

Dans ses attendus, cette juridiction, a prétendu que cette élection n’a pas été conforme au Statut et au Règlement intérieur qui régit ce syndicat patronal.

Cet Arrêt intervient 48 heures après que l’assemblée générale de la Fec ait rejeté le recours introduit devant l’assemblée plénière de la Fec par le candidat malheureux Dieudonné Kasembo, considéré comme le candidat du pouvoir en place pour la Présidence de la Fec.

A Kinshasa, certains observateurs considèrent déjà cet Arrêt comme une intrusion politique dans le monde des affaires et l’amorce d’une nouvelle crise dans les relations déjà tendues entre le Fcc et le Cach, les deux partenaires au pouvoir, Kasembo étant considéré comme le candidat du pouvoir en place.

Lire :  Fin de la grève des pétroliers

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.