La Fec dénonce l’intrusion de la Présidence dans l’élection de son Président

L’Administrateur-délégué de la Fédération des entreprises du Congo(Fec), a dénoncé dans une lettre au Président de la République, l’intrusion de certains membres de son Cabinet, dont le Directeur de cabinet, Eberande Kolongele, dans le processus électoral de son prochain Président.

« Le combat indécent que mènent certains membres de votre entourage n’a qu’un seul but: discréditer Albert Yuma en positionnant Dieudonné Kasembo, dont il prétend être votre candidat », écrit Kimona Endundo, Administrateur-délégué de l’association patronale congolaise.

A la Fec, le Règlement intérieur veut que seul le Comité des sages, désigne le candidat Président, qui se soumet ensuite au vote de ses pairs lors de l’assemblée générale élective, prévue cette année au 26 novembre prochain.

Selon des sources proches de la Fec, Albert Yuma, l’actuel Président, a toutes les chances de se succéder à lui-même. Considéré comme un proche de l’ancien président Joseph Kabila, il cumule cette fonction avec celle de Président du Conseil d’administration de la société d’État Gécamines.

Lire :  Félix Tshisekedi à Lubumbashi malgré l'insécurité

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.