La ville de Boma privée d’eau depuis 4 jours

La ville portuaire de Boma dans le Kongo central, n’a pas vu une goutte d’eau couler dans ses robinets depuis quatre jours.

Selon un activiste de la société civile de cette agglomération, cette coupure est due à la panne survenue sur le câble électrique qui alimente l’usine de captage de la Regideso, située au Quartier Fisher dans la commune de Nzadi.

Cette coupure est un véritable drame pour les habitants de cette ville, en proie à des inondations récurrentes, du fait de sa proximité avec le fleuve Congo, et de sa topographie qui la situe en-dessous du niveau de l’océan Atlantique, distante de moins de 100 km.

Notons qu’à la plénière de jeudi 19 novembre dernier, le ministre d’Etat en charge des Ressources hydrauliques et Électricité a répondu à la question orale avec débat du député Sedea Zabusu. A cette occasion, il a expliqué pourquoi le courant électrique et l’eau potable sont devenus des denrées rares dans plusieurs provinces dont la capitale Kinshasa.

On se souviendra aussi que le Premier ministre avait reçu les DG de la Regideso et de la Snél, pour tenter de trouver des solutions aux problèmes que rencontrent ces deux entreprises publiques, le 09 novembre, à la Primature en séance de travail avec le même ministre d’État, en charge des Ressources Hydrauliques et Électricité Eustache Muhanzi Mubeme.

La ville de Boma privée d’eau depuis 4 jours

Le ministre avait alors assuré que cette séance de travail avait abouti à des solutions qui peuvent aider à améliorer la desserte en eau et en électricité, tandis qu’une autre réunion était prévue 48 heures plus tard pour examiner des solutions durables.

Lire :  Us Africa Command signe la reprise de la coopération avec la Rdc

S’agissant des difficultés en fourniture d’électricité, le DG de la SNEL avait informé le Premier ministre que les pannes des machines du barrage hydroélectrique d’Inga avaient été réparées, et la situation avait été stabilisée, mais qu’il faut à présent veiller à assurer la maintenance des machines pour éviter d’autres désagréments.

En revanche, concernant la fourniture d’eau potable, le DG de la Regideso avait révélé que le gouvernement a consenti des efforts dans l’approvisionnement en intrants pour le traitement de l’eau , et l’amélioration de l’outil de production. Des usines de traitement d’eau potable sont en construction, des groupes motopompes commandés sont arrivés et bientôt seront installés.

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.