Beni : Les militants des groupes de pression réhabilitent une passerelle

Les jeunes des associations, mouvements citoyens et groupes de pression ont été dans un Salongo ce vendredi 20 novembre 2020 dans la ville de Beni (Nord-Kivu).

Ces travaux ont visé la réhabilitation du pont Mbutsi reliant les quartiers Matongé et Tamende, coupée il y a de cela 8 mois.

Les jeunes ont été mobilisés pour la cause enfin de faciliter la traversée de cette passerelle ayant entraîné d’énormes difficultés communicationnelles entre les deux quartiers commerciaux de Beni.

Ce travail a été réalisé grâce aux contributions des jeunes a déclaré Essai Liko, du mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA) : « nous avons constaté que les autorités se souciaient moins de ce pont, mais les jeunes que nous sommes, nous nous sommes réunis et avons réfléchi autour de cette situation, parce que pour traverser le quartier Tamende, les usagers devaient dévier à tout prix, une situation qui accentuait la souffrance des Beniciens, parce que le prix du transport avait déjà haussé à cause de cette situation », a-t-il fait savoir.

Même les combattants de la véranda Mutsanga ont été présents à cette activité qui a réuni plusieurs associations de jeunes.

Pour ce groupe de pression, les jeunes doivent s’approprier les activités visant non seulement le renforcement de la sécurité, mais aussi qui boostent le développement de la ville « nous appelons les jeunes à nous emboîter le pas, parce que la Véranda Mutsanga s’est assignée la mission non seulement de travailler pour renforcer notre sécurité, mais aussi appuyer les activités qui visent à développer notre région », explique Paluku Kamabu, combattant de la véranda Mutsanga.

Lire :  Beni: 150 officiers de police judiciaire ont prêté serment

L’occasion faisant le larron, ce membre de la véranda Mutsanga remercie le gouverneur de la province du Nord-Kivu, qui s’est lancé ces derniers jours dans les activités qui visent à booster le développement de la province du Nord-Kivu.

Cette activité est la première, et ouvre une branche pour la réhabilitation d’autres ponts de la ville pour permettre à la population de traverser sans difficulté aucune.

Azarias Mokonzi/Beni

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.