A Boma, Moïse, 12 ans est la première victime du manque d’eau

Privée d’eau depuis 5 jours, la ville portuaire de Boma dans le Kongo central, a connu ce dimanche, sa première victime, un jeune garçon, Moïse, mort noyé dans les eaux du fleuve Congo. Lire aussi: La ville de Boma privée d’eau depuis 4 jours

Faute d’eau dans les robinets de la ville, Moïse était parti, comme tout le monde dans cette ville portuaire, se laver au bord du fleuve, quand il a été emporté par le courant.                            

Les nombreuses personnes présentes sur les lieux ont assisté impuissantes à ce drame.

La police, alertée par l’assistance, n’a pu rien faire non plus, faute d’embarcation disponible pour voler au secours de l’infortuné.

Avec la coupure du câble de la Snél qui alimente l’usine de captage de la Regideso dans la ville, la population de Boma a été réduite au régime sec depuis près d’une semaine, et n’a plus que le fleuve Congo comme recours pour tous ses besoins en eau.

Lire :  Début de la session préliminaire de l'ExEtat 2020

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.