« Ingratitude » de Tshala Mwana censurée ?

Des propos attribués au Président provincial de l’Union Nationale de la Presse du Congo(Unpc) section Kinshasa Jean Marie Kasamba et fortement relayés dans les réseaux sociaux, interdisent aux journalistes et aux médias d’exploiter ou de diffuser la chanson « Ingratitude », sortie ce week-end et largement partagée depuis hier samedi sur toutes les plateformes de téléchargement. Toujours selon ces propos, cette interdiction vaut « jusqu’à l’autorisation expresse de la Commission nationale de censure ».  

La nouvelle chanson de Tshala Mwana qui fait l’objet d’une forte polémique dans les réseaux sociaux et dans les conversations de rue à Kinshasa, est une véritable satyre, dans laquelle, sans citer des noms, dénigre un personnage sans mérite personnel, qui étale son ingratitude vis-à-vis de celui qui l’a sorti du néant, jusqu’à en faire quelqu’un de fréquentable.

Tshala Muana sur scène

A Kinshasa, une ville réputée pour ses nombreux adeptes de la polémique, des observateurs ont vite fait de voir l’actuel Président de la République Félix Tshisekedi, derrière l’ingrat décrit par Tshala Mwana, dont la proximité avec l’ancien Président Joseph Kabila est de notoriété publique, et surtout, au moment où les deux hommes, parrains de la coalition au pouvoir à Kinshasa, sont en pleine crise.

Lire :  Merry Djo sera inhumé samedi 5 septembre au cimetière de Robermont, à Grivegnee Centre

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.