Les Léopards se cassent les dents contre le mur angolais(0-0)

Les Léopards de la Rdc, n’ont réussi qu’un dangereux match nul vierge, devant les angolais des Palancas Negras, qui ont réussi à bloquer toutes les velléités offensives congolaises grâce à un excellent 5-3-2, qui leur a permis de faire échec à une attaque congolaise pour le moins anesthésiée, surtout en première mi-temps.           

Deux points encore perdus pour les congolais désormais abonnés à des résultats en demi-teinte, après leurs résultats nuls lors des deux premières journées respectivement contre le Gabon et contre la Gambie.                           

Avec trois petits points en trois sorties, les Léopards ont désormais tout intérêt à faire un résultat positif mardi 17 novembre prochain à Luanda, pour espérer rester en course, et rêver encore d’une qualification en 1/8ème de finale.

C’est donc une équipe décevante des Léopards qui n’a pu se défaire des Palencas Negras disputé dans un stade des martyrs vide, malgré la présence du président Félix Tshisekedi dans les tribunes.

Démarrage poussif

Avec un Onze de départ qui aligne Neeskens Kebano, Joël Beya, Jordan Botaka… Le 4-3-3 décidé par Christian Nsengi se montre plutôt poussif. Kebano n’est que l’ombre de lui-même, tandis que Joël Beya est complètement englouti dans la défense adverse.

Moutoussamy et Botaka tentent timidement des choses gâchées par un geste de trop, superflu, qui met les angolais confiance, et ils contrôlent ainsi une bonne partie de la première mi-temps, s’offrent même des situations dangereuses pendant que les Léopards eux, terminent les 45 premières sans un seul tir cadré.

Au retour des citrons, Cédric Bakambu se lance malgré la fatigue et son arrivée tardive. Il monte avec Gael Kakuta et Yannick Bolasie. Les Léopards semblent se réveiller. Yannick Bolasie se montre même remuant, appliqué et volontaire.  Il arrive même à toucher le montant gauche du portier angolais.

Lire :  RDC : le président de la FIFA est arrivé à Kinshasa

La poisse jusqu’au bout

Mais la poisse est avec les Léopards, Cédric Bakambu va lui aussi buter sur le gardien des Palencas Negras dans un face-à-face qui aurait pu être le tournant du match. (0-0) pour finir.

Néanmoins la RDC ajoute un point aux deux déjà acquis après des matchs nuls, et demeure 3ème avec 3 points en 3 matchs. Le danger pointe désormais à l’horizon. Mardi prochain, les fauves congolais seront reçus en Angola en match de la quatrième journée. Le destin des poulains de Christian Nsengi Bieme se jouera ce soir-là au stade du 11 Novembre de Luanda

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.