Prix Bakanja-Kimbangu du CLC : Pierre Lumbi premier lauréat

Le prix de mérite patriotique Bakanja-Kimbangu a été décerné, à titre posthume, à Pierre Lumbi Okongo, samedi 26 septembre, par le Comité Laïc de Coordination (CLC).  La cérémonie a eu lieu à Béatrice Hôtel, dans la commune de la Gombe où ce prix a été remis à la veuve Lumbi, en présence de plusieurs personnalités de différents domaines, notamment politique, social et culture

Ndaywel : « Lumbi est l’homme de l’alternance politique en RDC »

C’est donc un homme à plusieurs dimensions que « nous devons tous apprendre à découvrir maintenant. C’est d’abord quelqu’un qui s’est investi pendant de longues années dans le paysannat, ensuite c’est la personne qui a créé l’organisation de la Société civile, c’est encore lui qui est à la base de l’organisation de la marche du 16 février 1992 et c’est enfin Pierre Lumbi qui a soutenu à bout des bras, les actions du CLC pour que nous puissions arriver à une alternance politique », a témoigné Isidore Ndaywel, coordonnateur du Comité laïc de coordination (CLC), initiateur de la récompense « Bakanja – Kimbangu »

« Ce prix représente un signe de reconnaissance des hommes et des femmes de ce pays envers les lauréats, mais c’est aussi une marque d’encouragement pour tout le monde, d’être fidèle à l’idéal, de respecter les valeurs républicaines », a indiqué Ndaywel dans son discours.

Il ajoute en signifiant que : « c’est une exception que cela soit donné à un mort. Nous voulons que ce prix soit essentiellement décerné aux vivants, pas aux morts. »

Prenant la parole à son tour, l’ancien Premier ministre Matata Ponyo, a parlé du défunt en des termes élogieux, surtout sa qualité de fondateur du parti « Mouvement Social », qui fut la 2e force politique de la majorité présidentielle de l’époque.

Lire :  Marche anti-Malonda: le CLC annonce sa descente dans la rue pour bientôt

Acteur majeur de la société civile des années 1990

Décédé le 14 juin dernier à Kinshasa, Pierre Lumbi a été un acteur majeur de la Société civile des années 1990, puis homme politique et surtout ancien conseiller spécial en charge de sécurité de l’ex-président de la République, Joseph Kabila. En 2015, il basculant vers l’Opposition aux côtés de Moïse Katumbi, sans perdre ses pions majeurs tels que Dieudonné Bolengetenge, Yves Mobando, Moindo Nzangi, Kibala, Esadry Egumba et tous les autres.

Le prix Bakanja – Kimbangu ayant pour objectif d’honorer des acteurs qui se distinguent par des actes concrets exceptionnels, d’intérêt commun, en faveur de la justice, des droits humains, de la paix et de la concorde nationale, il a été remis, pour cette toute première édition à un homme qui l’a bien mérité de son vivant.

Gel Boumbe

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.