Special Olympics de la Rdc pour le bien-être des personnes en déficience mentale par le sport

Dans un entretien accordé ce vendredi 10 juillet à la Rédaction d’Infocongo.net, la Directrice nationale exécutive de Special Olympics, une organisation philanthropique internationale en faveur des enfants vivant avec un déficit mental, Madame Bibiche Mwilambwe Ngoy, a présenté cette organisation en république du Congo, ses missions, ses perspectives d’avenir et ses difficultés.

En effet, la représentante nationale de Spécial Olympique est un mouvement de sport des enfants en déficience mentale. Ce mouvement sportif est né aux Etats unis et spécialement à Chicago dans la famille Kennedy, par l’entremise d’Eunice Kennedy Shriver, la sœur du défunt Président américain John Kennedy.

C’est elle qui a fondé les jeux olympiques spéciaux en 1968 pour associer les enfants déficients mentaux au sport et permettre leur intégration dans la société, afin qu’ils aillent de l’avant.

Bibiche Mwilambwe

Bibiche Mwilambwe a souligné que ce mouvement a repris avec ses activités en 2015 après une longue période de rupture avec l’organisation au niveau international depuis l’époque du Maréchal Mobutu et c’est grâce au basketteur congolais de renommé international Mutombo Dikembe, chairman, qui a sollicité le village Bondeko comme partenaire pour la sélection des enfants déficients mentaux.

De l’apport de la Rdc aux jeux olympiques spéciaux

La représentante de Special Olympics a confié que la Rdc a déjà remporté 4 médailles lors de sa première participation au Special Olympics aux Etats Unis. 4 jeunes déficients mentaux avaient participé de 12 à 14 ans, deux garçons et deux filles, avaient représenté le pays à Los Angeles. La toute petite fille de 13 ans, Sarah Mulekia, avait remporté deux médailles d’or dans l’athlétisme. Ces jeunes congolais avaient fait les 100 m, 200m et le relais. Au total, ils ont ramené 8 médailles dont 5 en or, 2 en argents et 1 en bronze en 2015.

Lire :  Deuxième match nul des Léopards en stage pour la CAN 2019

De l’organisation de Special Olympics

Le Conseil d’administration du Special Olympics de la République Démocratique du Congo a été mis en place en 2017 avec comme Président Monsieur Mutombo Dikembe, chairman, Abbé Zéphyrin Nsimba (1er Vice- président), Ruffin Nsumbu (2è vice-président), (Directrice nationale exécutive) Bibiche Mwilambwe Sacrifice Anakambi (expert en déficience mentale), Arthur Kakuji (directeur de sport), Doudou Mukendi, Mardochée Mutombo (athlète leader).

Des missions assignées

Special Olympics Rdc a comme mission spécifique de fournir durant toute l’année un entraînement des compétitions  sportives dans une variété de sports à titres olympiques pour les enfants et adultes présentant une déficience intellectuelle.  Les responsables donnent à ces enfants des occasions continues de développer leur condition physique, leur donner du courage, la joie de vivre et leur permettre de participer à un échange de talent des compétences et d’amitié avec leurs membres de famille, les autres athlètes de Special Olympics ainsi que les autres membres de la communauté.

La Directrice nationale Exécutive, Bibiche Mwilambwe, a souligné aussi que ces jeunes athlètes de Special Olympics de la Rdc vivant à Kinshasa sont régulièrement suivis à travers des séances d’entraînement organisées au stade des Martyrs chaque lundi, mercredi et vendredi de 14h30 à 17h.

Des difficultés

Special Olympics Rdc a besoin de s’étendre sur toute la République Démocratique du Congo ; dans les 26 provinces pour une bonne sélection des enfants vivant avec une déficience intellectuelle et leur permettre de participer aux jeux olympiques spéciaux. L’autre difficulté reste la prise en charge de ces enfants pour leur participation à ces rencontres internationales. C’est ainsi que Bibiche Mwilambwe lance un appel vibrant à l’Etat congolais et aux personnes de bonne volonté afin qu’elles soutiennent ces enfants à travers Special Olympics :

Lire :  CAN 2019: Tous les meilleurs joueurs de la RDC seront présents

« Nous avons besoin de palper toutes les couches sociales de l’étendue de la République. Nous demandons au Gouvernement s’il peut aussi nous épauler, nous aider parce que nous seuls nous ne pouvons pas vraiment accroître l’épanouissement du Special Olympics. Nous avons vraiment besoin de vous. Venez nous aider, venez nous appuyer. Quand les enfants font du sport, ils doivent manger, ils doivent boire, ils doivent prendre du transport et nous ne disposons pas de tous ces moyens et c’est pourquoi nous avons besoin de tous les apports possibles ».

Plusieurs médailles au compteur

Une médaille de bronze pour la RDC en 2015

Il faut noter que ces jeunes vivant avec déficience mentale ont rapporté une médaille aux derniers jeux olympiques spéciaux d’Abou Dhabi en 2019 et les filles congolaises de la même catégorie ont rapporté au pays 7 autres médailles dont trois médailles  du Caire en Egypte en 2020 dont 3 médailles en en argent, 3 en bronze et 1 en or.

La Directrice nationale exécutive a appelé le chef de l’Etat à venir en aide à cette catégorie des personnes comme c’est le cas avec d’autres enfants du pays.

Special Olympics Rdc est situé dans l’enceinte du Village Bondeko situé dans la commune de Kinshasa derrière la paroisse St Pierre.

Tous les dons sont donc la bienvenue pour soutenir ces enfants vivant avec une déficience mentale qui évolue dans ce mouvement sportif de niveau international.

Il y a aussi un manque décriant d’équipements de sport approprié et autres.

Une mention spéciale est faite à l’initiateur de la Fondation Mutombo Dikembe qui s’est impliqué personnellement pour la représentation de la République Démocratique du Congo à cette compétition internationale.

Lire :  La RDC prépare le Tournoi international de Basket sur fauteuil roulant

Jacques Kalokola           

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.