Beni : La Lucha exige une justice indépendante en hommage au militant Freddy Marcus

C’est ce mardi 26 mai, que le militant du mouvement citoyen lutte pour le changement(LUCHA) Beni, Freddy Marcus, tué jeudi dernier dans une manifestation contre la criminalité urbaine à Beni, a été mis en terre.

Les derniers hommages lui ont été rendus par les militants, membres de sa famille, amis et connaissances à l’église catholique de Beni-cité, où la messe de suffrage a été dite.

A cette occasion la Lucha a demandé la justice pour ce  martyre de la paix abattu au front en train de décrier l’insécurité à Beni, afin de punir sévèrement l’auteur, le co-auteur et complice de ce meurtre.

 « Nous voulons l’indépendance de la justice, nous ne voulons pas qu’il y ait des injonctions à donner à la justice, la justice doit rester indépendante dans ce dossier, et les audiences doivent nécessairement commencer et condamner l’auteur du meurtre de ce jeune militant et loin de là l’ordonnateur », a indiqué Clovis Mutsuva, sous de grandes émotions.

La Lucha a aussi appelé la population à braver la peur afin de reconstruire un Congo nouveau  « la population doit rester soudée, forte et doit continuer toujours à dénoncer les mouvements suspects et faire échec à cette insécurité urbaine que nous vivons. »

Cependant ce mouvement citoyen précise qu’en dépit des intimidations et des menaces faites par des officiels, il reste ferme et inébranlable pour dénoncer haut l’insécurité et militer pour la paix.  « Depuis 2012, on a construit  cette lutte, ce grand combat pour l’intérêt du peuple congolais parce qu’on aimerait qu’on invente les nouvelles roues du peuple congolais pour sa transformation positive »

Lire :  Beni: Les FARDC neutralisent 5 ADF à Kingiki

Signalons que l’enterrement du militant Freddy Marcus a été précédé par une caravane motorisée qui est partie du quartier Cité-Belge jusqu’au lieu le quartier, où il a été abattu par un élément de la police.

Freddy Marcus demeure  un véritable martyre de la paix dans la ville de Beni, suite à son sacrifice.

Azarias Mokonzi/Beni

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.