Association Liboke : Des solutions pratiques pour des problèmes basiques de la population congolaise

Grande a été la joie des habitants de la commune de Bandalungwa dans le quartier Moleart, qui ont bénéficié de bons de pharmacie de la part de l’association Liboke. Chaque bénéficiaire de ce bon s’est procuré des médicaments de son choix à la pharmacie Chris, située sur l’avenue N’siri à côté du petit marché.

A problème basique, solution pratique…

Association Liboke, distribution de bons de pharmacie

Cette distribution de bons de pharmacie intervient après celle de la ville portuaire de Matadi.

“C’est dans le but de soulager tant soit peu le besoin en médicaments de la population”, a indiqué le président de cette association, Landry Milingo.

Liboké intervient aussi dans le domaine de l’environnement, et c’est dans ce cadre qu’il a déjà organisé une descente au quartier Bel air, dans la commune de Mont Ngafula, où il a participé au Salongo (opération de nettoyage en lingala) avec les jeunes du quartier.

L’autre domaine d’intervention est l’alimentation avec la création des cantines publiques, en offrant des repas de l’espoir et des denrées alimentaires aux plus démunis.

Liboké met en place une ferme pédagogique pour valoriser les produits locaux

Pour l’éducation, cette association sans but lucratif offre des fournitures scolaires et des vêtements aux élèves démunis à travers des orphelinats. Toutes ces interventions sont réalisées en collaboration avec les Ongs locales.

L’association Liboke intervient dans l’Education, l’Alimentation, l’Environnement et la Santé

Il convient de préciser que ces actions entrent dans le cadre du programme E-Lykia, un système développé par l’association Liboke, proche du système Western Union, à la seule différence qu’à la place de retirer de l’argent, le bénéficiaire récupère des bons de pharmacie dans un bureau Liboké en RDC, donnant droit à des médicaments.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Le bénéficiaire vivant en RDC reçoit un code Liboke lui transmis par une personne à l’étranger, qui se connecte en créant un compte dans l’espace membre, sur le site de l’association, ou se rend dans un point de vente agréé Liboké à l’étranger, pour obtenir un code d’achat ou de transaction.

Le bureau Liboké en RDC averti, remet un ou des bons de pharmacie, en fonction du montant de l’achat, au bénéficiaire présent, muni d’une pièce d’identité et du code d’identification reçu de son correspondant à l’étranger.

Le bénéficiaire se rend vers une pharmacie agréée Liboke en RDC, pour obtenir ses médicaments en présentant le bon de pharmacie reçu.

Les perspectives d’avenir

“Charité bien ordonnée commence par soi-même”, dit-on, et soucieuse du bien être des congolais, l’association Liboke se lance dans deux projets phares en RDC, pays d’origine de ses fondateurs. (i) Elle a développé un système de service de santé sociale où la monnaie est dématérialisée pour la population locale, donnant accès aux médicaments et autres produits pharmaceutiques, au moyen des bons de pharmacie. (ii) Elle compte ouvrir un centre médico-social solidaire qui fonctionnerait économiquement par des dons privés et des évènements artistiques.

Quelques phases pilotes ont déjà été réalisées dans des quartiers de la capitale Kinshasa et en province à Matadi.

En définitive, cette association sans but lucratif et apolitique, créée en septembre 2019 à Toulouse, en France, par trois jeunes de la diaspora congolaise, Landry Milingo, consultant informatique, Sezeyi Mayala et Jean Michel Mukoko, chef de projet informatique, devrait attirer l’attention du gouvernement congolais qui veut faire du développement par la base son cheval de bataille.

Au vu des avantages que ce projet présente, Liboke devrait figurer désormais parmi les partenaires privilégiés de la RDC et chaque citoyen devrait se procurer sa carte E-Elykia.

Qui dit mieux ?

Jacques Kalokola

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.