Gentiny Ngobila salue l’appropriation de l’opération Kin Bopeto par les kinois

Le gouverneur de la ville province de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a salué l’appropriation de l’opération Kin Bopeto:”Nous sommes fiers de voir kinoises et kinois prendre conscience peu à peu de la nécessité de se mobiliser, de s’engager et d’agir en faveur de leur environnement immédiat“.

Le numéro un de la ville a fait cette déclaration au cours de la traditionnelle cérémonie d’échange de vœux avec toutes les forces vives de la capitale congolaise ce vendredi 07 février à la paroisse Notre Dame de Fatima.

En effet, ce dernier a commencé par présenter ses vœux les meilleurs au vice président de l’assemblée provinciale de Kinshasa, le député Tshibala bala, les élus de Kinshasa, les autorités de sécurité provinciale, les ministres provinciaux, les bourgmestres en fonction ainsi que d’autres forces vives de la ville province de Kinshasa:

Cet échange témoigne du dynamisme de l’administration ainsi que l’interaction entre les services urbaines de la ville de Kinshasa. Puisse cette année 2020 qui se veut unique à son genre, une année sui generis, puisqu’étant une année bissextile de 366 jours, nous apporter un dynamisme renouvelé au service des kinoises et kinois“.

 Il a, ensuite, rappelé à ses hôtes les défis qui hantent la plus grande mégapole francophone en terme de densité et des locuteurs dont le banditisme urbain, l’insalubrité, l’insuffisance des moyens de transport, l’incivisme, les érosions:

Ces problèmes sont récurrents et attendent des solutions pérennes en vue d’alléger les souffrances des kinoises et qui kinois“.

Kin Bopeto, une philosophie globale de changement de mentalité

L’autorité provinciale a rappelé que, conscient de la charge qui l’attendait à son avènement au pouvoir, il n’a pas hésité, en tant que premier et vrai kinois à lancer l’opération “Kin Bopeto” pour le changement de mentalité et l’assainissement dans sa plus large compréhension:

«Kinshasa Bopeto, met les kinois au centre de l’action, afin d’assainir son environnement immédiat. Kinshasa Bopeto,  c’est le signal obligatoire aux kinois de s’intéresser aux travaux d’intérêt public. Nous sommes fiers de voir les kinoises et kinois prendre conscience peu à peu de la nécessité de se mobiliser, de s’engager en faveur de leur environnement immédiat“.

Au delà des défis qui restent, le numéro un de la ville, Gentiny Ngobila, se dit très confiant quant à l’avenir de sa ville:” l’administration de la ville que nous représentons doit faciliter et encadrer cet élan venant de la population et aussi des partenaires institutionnels, des acteurs non étatiques qui se mobilisent pour plus des résultats concrets dans notre environnement“.

Une mise en garde sévère aux récalcitrants

Le numéro un de la ville, Gentiny Ngobila mbaka,  tout en instruisant les ministres provinciaux ainsi que les bourgmestres de se soumettre à des contrats de performance pour plus de conscience de la population, promet des sanctions à tous ceux qui n’arriveront pas aux résultats attendus. En plus, ce dernier promet d’aller en guerre contre l’incivisme fiscal et le coulage des recettes qui privent son entité des moyens de sa politique.

Le Gouverneur Ngobila saluant un élu provincial

C’est pourquoi, il vient de mettre en place une commission de suivi de suivi régulier des recettes et un cadre de concertation où toutes les régies financières se réuniront chaque mois pour les assignations et l’évolution. Gentiny Ngobila compte aussi initier des réformes de nature à renforcer les services de contrôle:

j’en appelle au sens de responsabilité des uns et des autres car nul n’ignore que les kinois et les kinoises nous attendent et pour cela, il faut beaucoup travailler“.

Il en appelle, par ailleurs, à la contribution des chefs des divisions pour la réussite de cette initiative et des rencontres régulières seront mises en place pour mettre fin à la fraude fiscale et au coulage des recettes. Son voeu est que l’administration se mette au travail.

Le gouverneur Ngobila a salué les avancées enregistrées sur la réforme de l’administration provinciale qu’il a initiée et dont le cahier de charge est suivi à la lettre par son ministre de la fonction publique.

Un cachet particulier aux services de sécurité

Pour combattre le banditisme urbain, communément appelé Kuluna, le numéro un de la ville a jugé bon de mettre la main dans sa poche pour doter tous les services de sécurité de la ville des moyens nécessaires.

Une enveloppe spéciale est mise à la disposition de ces services dont la police provinciale, afin d’éradiquer le phénomène.

La foi d’un catholique engagé

Comme l’ancien Premier ministre britannique Winston Churchill, Gentiny Ngobila croit à tout ce qu’il entreprend et demande à tous ses collaborateurs d’avoir la même foi:” Croyez s’il était impossible d’échouer”! A-t-il conclu.

Pleins succès à Gentiny Ngobila en cette année, dite année de l’action.

Jacques Kalokola

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.