Gouvernement Ilukamba : Bahati ne lâche pas prise

Dans une correspondance datée du 30 juillet dernier adressée au Premier ministre actuel Silvestre Ilunga Ilukamba, l’autorité morale et mandaté de l’AFDC – A, le Professeur Bahati Lukwebo revendique quatre portefeuilles ce qui revient de droit à ce regroupement politique qui a opté pour son autonomie et ceci selon les clauses obtenues après les négociations entre FCC et CASH, où le Sénateur avait pris part avant son exclusion du regroupement pro-Kabila.

En effet, dans cette correspondance adressée au chef de l’exécutif congolais, il est clairement question d’octroyer à l’AFDC-A une vice-primature, un ministère d’Etat, un ministère et un vice-ministère : « Nous vous prions de bien vouloir dégager le quota revenant au regroupement AFDC-A et qui proportionnellement est constitué de 4 ministères dont un vice-premier ministre et un ministre d’Etat, auquel s’ajoute un poste de vice-ministre 

Ce quota est à « déduire du quota global du FCC, la répartition initiale des quotas avait aussi tenu compte du poids politique de l’AFDC-A avant l’autonomie de ce dernier au sein de la majorité parlementaire ».

Inclusivité et harmonie pour l’intérêt du pays

Avec modestie, le sénateur Modeste Bahati Lukwebo a signifié qu’il y a nécessité de mettre en place une équipe harmonieuse et inclusive pour l’intérêt général du pays : « Si hier les personnes qui se sont combattues à l’arme lourde avaient accepté de travailler ensemble, à fortiori, celles dont la divergence ne tient qu’à l’approche méthodologique ne devraient pas constituer une entrave au bon fonctionnement des institutions de la République ».

Devant des mauvaises langues qui pensent que le FCC ignore totalement l’existence de l’AFDC-A dans la répartition des postes ministériels, l’un des ténors de ce regroupement politique, le Professeur Georges Byeragi, cadre de l’AFDC-A n’est pas allé par le dos de la cuillère : « Notre Autorité Morale a participé aux négociations concernant la répartition de ces postes. Il connait très bien les tenants et les aboutissants. Il a été chassé, il n’est parti de lui-même du FCC. Si les gens ne maîtrisent pas les conditions pour mener une négociation en RDC, je suis disposé à leur apprendre l’art de négocier gratuitement. Nous serons au gouvernement respecter notre poids politique et stabilité des institutions ».

Le gâteau partagé en direct à la télé

Il faut noter que c’est depuis le lundi passé que les deux regroupements politiques FCC du sénateur à vie Joseph Kabila et le CASH du Président Félix Tshisekedi se sont partagés le gâteau en direct de la télévision nationale, et parmi les figures présentes l’on a constaté l’absence des membres de l’AFDC-A de Bahati Lukwebo, ce qui a occasionné plusieurs questionnements quant à l’exclusion définitive de ce regroupement politique de grande envergure de la gestion des institutions nationales sur tous les secteurs.

Le gouvernement Ilukamba sera composé de 65 membres dont deux portefeuilles aux pro-Kabila et 23 aux pro-Tshisekedi, et la publication interviendra avant le 15 Août prochain.

Jacques Kalokola  

Leave a Reply

Your email address will not be published.