Vital Kamerhe à la réunion de l'APF à Montréal

La République démocratique du Congo (RDC) a obtenu une victoire diplomatique majeure lors de la 49ème session de l’Assemblée parlementaire francophone (APF) à Montréal. En effet, pas moins de 34 pays membres de l’APF ont signé une résolution condamnant fermement l’agression du Rwanda contre la RDC et les violences perpétrées par le groupe rebelle M23 soutenu par Kigali.

Les représentants des pays membres de l’APF (ph droits tiers)

Cette résolution, saluée par le président de l’Assemblée nationale congolaise Vital Kamerhe, chef de la délégation congolaise à l’APF, constitue une reconnaissance claire de la responsabilité du Rwanda dans le conflit qui déchire l’est de la RDC.

Le M23, outil d’une agression rwandaise

M. Kamerhe a dénoncé l’agression du Rwanda, étayée par des rapports d’experts des Nations Unies, et souligné que le M23 ne sert que d’instrument aux ambitions expansionnistes du Rwanda.

Il a également rejeté les accusations de stigmatisation des Tutsis congolais proférées par le Rwanda, affirmant que leur pleine participation à la vie politique et sociale de la RDC démontre le contraire.

Appel au retrait des troupes rwandaises et ougandaises

Le président de l’Assemblée nationale congolaise a appelé à un retrait sans condition des troupes rwandaises et ougandaises du sol congolais comme condition sine qua non à une résolution pacifique du conflit.

Il a également exhorté la communauté internationale à sortir de son silence et à soutenir davantage la RDC face à cette agression injuste.

Les membres de la délégation de la RDC à la 49è session de l’APF (ph droits tiers)

Un message fort à la communauté internationale

La signature de cette résolution par 34 pays francophones envoie un message fort à la communauté internationale sur la gravité de la situation en RDC et la nécessité d’une action urgente pour mettre fin à l’agression rwandaise. Lire aussi : A Montréal, 34 pays francophones condamnent l’agression de la RDC par le Rwanda | Radio Okapi

Lire :  Ituri : Sama Lukonde attendu à Bunia pour la 3ème évaluation de l'état de siège

Laisser une réponse