Relance des travaux de la route Kalambambuji

Le ministre des Infrastructures et travaux publics, Alexis Gisaro, a donné le coup d’envoi de la relance des travaux de la route Kalambambuji à Matamba, à 20 km de Kananga (territoire de Kazumba), dans la province du Kasaï Central. Cette route, qui reliera le Kasaï Central au port angolais de Lobito via la province de Lunda Norte (Angola), est d’une importance cruciale pour le développement de la région.

Route indispensable pour le développement et le désenclavement du Kasai

Devant une assemblée composée du gouverneur de province Moïse Kambulu, de députés nationaux et sénateurs originaires du Kasaï Central, de députés provinciaux, d’autorités traditionnelles, de représentants de la Sicomines et d’une foule nombreuse, le ministre Gisaro a affirmé que cette fois-ci, rien n’empêcherait l’exécution des travaux. Il a fondé sa confiance sur la disponibilité des fonds et l’attribution des travaux à des entreprises possédant une expertise mondialement reconnue.

Route Kalambambuji en 2024

Le financement de la route Kalambambuji, d’une longueur de 230 km, s’élève à 300 millions de dollars américains. Le projet sera financé par le programme Sino-Congolais, qui a déjà mis à disposition 40 millions de dollars. La durée des travaux est estimée à 36 mois maximum. Quatre ponts seront construits sur la route, enjambant les rivières Miao, Lueta, Kabelekese et Kasaï.

La construction de cette route ouvrira le Kasaï Central au marché mondial via l’océan Atlantique, grâce au port angolais de Lobito. Actuellement, la province du Kasaï Central dépend du grand Katanga par un chemin de fer vétuste et de Kinshasa par la RN1, dont la partie Tshikapa-Kananga (265 km) est impraticable.

Lire :  Fardc: le Général Likulia Bakumi nommé Auditeur général près la Haute cour militaire

Des travaux pourtant lancé en 2022 par le président Tshisekedi

Le président Tshisekedi lançant les travaux de construction de la Route Kananga-Kalambambuji le 22 septembre 2022

Il est à noter que le 22 septembre 2022, le président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo, avait lancé les travaux de cette route à Kananga en présence du ministre Alexis Gisaro. À l’époque, l’entreprise israélienne Toha Investment avait été chargée de construire la route en terres battues pour un coût de 44 millions de dollars américains.

Cependant, après un décaissement de 12 millions de dollars, Toha Investment a quitté Kananga pour Tshikapa, obtenant le marché de la route Tshikapa-Kandjaji. Pour la route Kalambambuji, aucun progrès n’a été réalisé, et le ministre Gisaro n’a pas commenté la non-réalisation par Toha Investment ni la destination des fonds reçus. Lire aussi : Kasaï-central : le président Tshisekedi a lancé les travaux de construction de la route Kananga – Kalamba Mbuji – Infocongo

Laisser une réponse