Baleinière sur le fleuve Congo

Un naufrage tragique a eu lieu dans la nuit de lundi à mardi sur la rivière Kwa, dans la province de Maï-Ndombe, en République démocratique du Congo. Le bilan provisoire fait état de plus de 80 personnes disparues et d’une centaine de rescapés.

Deux embarcations, 272 passagers

Deux embarcations, parties de Mushie à 17 heures en direction de Kinshasa, transportaient au total 272 passagers. L’une d’entre elles, en panne de moteur, a percuté la rive vers 23 heures, provoquant le naufrage. 185 personnes ont pu être secourues, tandis que 86 autres sont portées disparues.

Le danger de la navigation nocturne

Le drame s’est produit à 70 kilomètres de Mushie, chef-lieu du territoire du même nom. Selon le commissaire fluvial de Mushie, Ren Maker, la navigation nocturne est l’une des causes probables du naufrage. « Il naviguait pendant la nuit. En arrivant à Lediba, ils ont connu une panne de moteur, suite à cette dernière, la baleinière s’est cognée à la bordure et elle s’est cassée », a-t-il déclaré.

L’embarcation chavirée

Baleinière naufragée à Kisangani
Image d’illustration : Baleinière naufragée sur le fleuve Congo à Kisangani (ph droits tiers)

L’épave de l’embarcation repose actuellement au fond de la rivière. Le commissaire fluvial fait partie de l’équipe dépêchée sur place par le comité local de sécurité pour mener les opérations de recherche et de secours.

Un nouveau drame qui endeuille la RDC

Ce naufrage vient s’ajouter à la série de tragédies qui frappent régulièrement les voies navigables de la République démocratique du Congo. La navigation nocturne, souvent empruntée par manque d’alternatives, expose les passagers à des risques accrus d’accidents. Les autorités locales appellent à la prudence et au respect des règles de sécurité fluviale pour éviter de nouveaux drames. Lire aussi : RDC : 16 Personnes secourues après le naufrage du M/V Maman Benita sur le Lac Tanganyika – Infocongo RDC : 16 Personnes secourues après le naufrage du M/V Maman Benita sur le Lac Tanganyika – Infocongo

Lire :  Nyiragongo : Patrick Mundeke préconise une méthode forte et de la volonté pour finir le conflit à Buhene