Judith Suminwa investie première ministre de la RDC

Judith Suminwa et son équipe gouvernementale ont été investis ce mercredi 12 juin 2024 à l’issue d’une longue session plénière à l’Assemblée nationale. La Première ministre a présenté son programme d’action devant les députés, suivi d’une séance de questions-réponses. Le vote d’investiture a eu lieu tard dans la nuit, et s’est soldé par une large majorité en faveur du gouvernement, avec 397 voix sur 405 exprimées.

Priorité à l’emploi et à la sécurité

Judith Suminwa et les membres de son gouvernement (ph droits tiers)

Dans son discours, Judith Suminwa a mis l’accent sur deux axes majeurs pour son action gouvernementale : la création d’emplois et le renforcement de la sécurité. Concernant l’emploi, elle ambitionne la création de 6,4 millions de nouveaux emplois d’ici 2028. Pour la sécurité, elle a réaffirmé l’engagement du gouvernement à soutenir l’armée et la police, en mettant notamment l’accent sur le financement et la mise en œuvre de la loi de programmation de la police. Cela inclut la construction d’une académie de police, la formation de nouveaux agents et leur déploiement équitable sur l’ensemble du territoire national.

Autres mesures clés du programme

Parmi les autres mesures annoncées par la Première ministre, on peut noter :

Justice: Renforcement de la présence des cours et tribunaux sur l’ensemble du territoire.

Infrastructures: Réhabilitation et entretien de 10 000 kilomètres de routes de desserte agricole par an.

L’opposition critique le programme

Du côté de l’opposition, des voix critiques se sont élevées. Christian Mwando, chef du groupe parlementaire du parti de l’opposant Moïse Katumbi, a notamment fustigé la taille du gouvernement, qu’il juge « éléphantesque », et le manque de réalisme du programme, qu’il qualifie de « chapelet de bonnes intentions déjà vues ». Il a également critiqué le choix de l’emploi comme première priorité du gouvernement, alors que le pays est en proie à des conflits armés dans certaines régions.

Lire :  Nord-Kivu : Hope Walks, une bouée de sauvetage pour les enfants nés avec des pieds bots

Investiture historique pour une femme

Malgré les critiques, l’investiture de Judith Suminwa et de son gouvernement marque une étape historique pour la République démocratique du Congo, avec l’arrivée d’une femme à la tête du gouvernement pour la première fois. Les prochaines semaines diront si le gouvernement Suminwa saura relever les nombreux défis auxquels le pays est confronté et concrétiser les ambitions affichées dans son programme. Lire aussi : Chaos au Palais du peuple : Investiture du gouvernement dans la tourmente – Infocongo