FARDC soldats

Une nouvelle victoire importante a été remportée par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) dans leur lutte contre la coalition M23/RDF. Les localités de Vitshumbi et Kibirizi, situées dans la province du Nord-Kivu, ont été libérées des mains des rebelles, comme l’a annoncé le Vice-Premier Ministre, Ministre de la Défense nationale et anciens combattants Jean-Pierre Bemba Gombo lors de la 135e réunion du Conseil des ministres tenue le 16 mai 2024.

Cette avancée majeure s’inscrit dans le cadre d’une offensive lancée par les FARDC, déterminées à libérer l’ensemble des territoires occupés par les rebelles. Le succès de cette opération démontre la capacité des FARDC à riposter efficacement aux incursions du M23/RDF et à protéger l’intégrité du territoire national.

Hélicoptère FARDC
Hélicoptère FARDC

Le VPM Bemba a réitéré la détermination du gouvernement à poursuivre les opérations militaires jusqu’à la libération totale des zones encore sous contrôle du M23/RDF. Il a également rassuré la population que des instructions fermes ont été données pour faire face à la situation dans les territoires de Nyiragongo, Rutshuru et Masisi, où les attaques des rebelles ont provoqué des déplacements massifs de populations.

Cette victoire des FARDC constitue un véritable coup dur pour le M23/RDF et leurs soutiens. Elle renforce la position du gouvernement congolais dans les négociations en cours pour trouver une solution pacifique au conflit. Plus encore, cette nouvelle positive offre un regain d’espoir pour la population congolaise, qui aspire à la paix et à la sécurité dans son pays.

Lire aussi : Masisi : Victoire conjointe des FARDC et des Wazalendo contre le M23 à Bitonga – Infocongo

Lire :  Sud-Kivu : l'armée neutralise 4 miliciens Raiya Mutomboki à Kalehe