Le pfésident Félix Tshisekedi et la Première ministre Judith Suminwa

La République Démocratique du Congo s’apprête à vivre une transformation gouvernementale majeure, orchestrée par le Président Félix Tshisekedi et mise en œuvre par la Première ministre désignée, Judith Suminwa Tuluka. Dans un souci de rationalisation et d’efficacité accrue, le Président Tshisekedi a dévoilé une structure gouvernementale innovante qui promet de remodeler l’administration publique du pays.

La Première ministre Judith Suminwa reçue par le président Tshisekedi
La Première ministre Judith Suminwa reçue par le président Tshisekedi

Selon la presse présidentielle, lors d’une rencontre cruciale avec les membres du présidium de l’Union Sacrée le jeudi 18 avril, le Président a affirmé sa décision de limiter le nombre de ministères à 26, une mesure audacieuse visant à réduire les dépenses de l’État tout en optimisant le fonctionnement gouvernemental. Chaque ministre dans le nouveau cabinet représentera une province spécifique, garantissant ainsi une représentation équitable de toutes les régions du vaste territoire national.

Rapprocher le gouvernement de ses citoyens et à harmoniser les efforts de développement

Cette démarche va au-delà d’une simple réduction numérique ; elle reflète une stratégie visant à rapprocher le gouvernement de ses citoyens et à harmoniser les efforts de développement à travers le pays.

La liste des ministères, désormais publique, met en lumière les priorités claires du gouvernement Suminwa : Défense, Affaires étrangères, Justice, ainsi que les secteurs clés tels que l’Economie, l’Education, la Santé et les Infrastructures. Notamment, cinq postes de ministres d’État ont été créés pour les fonctions régaliennes – des piliers pour la stabilité et l’intégrité de la nation.

Ces ministères d’État, chargés de l’Intérieur, de la Défense, des Affaires Étrangères, de la Justice et des Finances et Économies, seront les gardiens de l’ordre et de la légalité au sein du pays.

Lire :  Kasaï-Oriental : Félix Tshisekedi a visité le projet agricole de Nkwadi

Le Président Tshisekedi a également insisté sur la discipline au sein de l’Union Sacrée, rappelant à chaque membre l’importance de soutenir les décisions du présidium, notamment dans la sélection des candidats. Lire aussi : Judith Suminwa conclut une semaine de consultations pour former le nouveau gouvernement

Liste des Ministères :

1. Ministre d’État de l’Intérieur et de la Sécurité

2. Ministre d’État de la Défense Nationale

3. Ministre d’État des Affaires Étrangères et de l’Intégration Régionale

4. Ministre d’État de la Justice et des Affaires Foncières

5. Ministre d’État de l’Économie et des Finances

6. Ministre de l’Infrastructure et du Développement Urbain

7. Ministre du Plan et du Développement Durable

8. Ministre du Portefeuille et de l’Aménagement du Territoire

9. Ministre de l’Environnement et des Ressources Naturelles

10. Ministre de l’Éducation Nationale

11. Ministre de la Santé Publique

12. Ministre des Transports et du Tourisme

13. Ministre de l’Agriculture, Pêche, élevage et de l’Alimentation

14. Ministre du Commerce et de l’Industrie

15. Ministre des Technologies de l’Information et de la Communication

16. Ministre des Ressources Minérales et Énergétiques

17. Ministre de la Recherche Scientifique et de l’Innovation

18. Ministre des Droits Humains et de l’Égalité des Chances

19. Ministre de la Culture, des Arts et du Patrimoine

20. Ministre des Sports et de la Jeunesse

21. Ministre du Travail et de la Prévoyance Sociale

22. Ministre de l’Urbanisme et Habitat

23. Ministre des Affaires Sociales et Humanitaires

24. Ministre de la Décentralisation et Réformes Institutionnelles

25. Ministre de la Formation Professionnelle et Technique

Lire :  Réduction des frais de l'EXETAT dans les provinces en état de siège : Kazadi et Mwaba à la manœuvre

26. Ministre de la Gouvernance Locale et Développement Communautaire