Siège de l'UDPS

Le Parti au pouvoir, l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), a exprimé sa demande samedi 30 mars : la Primature ou la présidence de l’Assemblée nationale.

Lors d’une matinée politique tenue à Kinshasa, Paul Kutundwa, cadre de l’UDPS, a justifié cette boulimie en soulignant que leur parti détient la majorité à la chambre basse du Parlement. Il a déclaré :

« Cette fois-ci, l’UDPS devra avoir la Primature parce que depuis que nous avons accédé au pouvoir, nous avons eu trois Premiers ministres. Les deux premiers étaient tous du FCC : Tshibala et Ilunkamba. Le dernier, Sama Lukonde, qui venait de démissionner, est de l’Union sacrée. En tant que le plus grand parti de l’Assemblée nationale, nous avons le droit de prendre la Primature. »

Paul Kutundwa a également estimé que si l’UDPS concédait la Primature à l’un de ses alliés, elle occuperait sans doute la présidence de la chambre basse du Parlement.

Cette prise de position intervient au moment où l’informateur a remis sa conclusion sur la majorité au chef de l’État, en vue de la nomination du Premier ministre.

Cette prise de position intervient au moment où l’informateur a remis sa conclusion sur la majorité au chef de l’État, en vue de la nomination du Premier ministre. Lire aussi : Augustin Kabuya accuse Joseph Kabila d’être responsable de l’insécurité dans l’est et d’avoir fui discrètement le pays – Infocongo

Lire :  RDC : L’AFC accueille Jean-Jacques Mamba à Bruxelles, Kinshasa mécontent de la Belgique

Laisser une réponse